Microsoft réfute les problèmes d’écrans noirs de Windows 7

Sécurité

L’éditeur de Redmond réagit à la mise en garde d’une société britannique. Selon laquelle une mise à jour rendrait certains écrans complètement noirs.

A en croire un communiqué, Microsoft réfute l’idée qu’un patch pourrait bloquer certains écrans en les rendant noirs. En effectuant des tests sous Windows 7, Microsoft explique n’avoir trouvé aucune preuve d’une telle défaillance.

Rappel. A en croire une note de la société Prevx, la dernière série de correctifs publiée par Microsoft entraînerait le blocage de certains PC sous Windows XP, Vista et 7. Déjà en novembre dernier, le patch Tuesday avait mis de côté le dernier OS de Microsoft, Windows 7. Pour autant, les failles n’avaient pas épargné l’environnement Windows.

La société estime que la rustine de sécurité est clairement mise en cause. Ainsi, après le démarrage, certains PC n’affichent rien d’autre qu’un écran noir. Une panne qui toucherait Windows XP, Vista, Windows 7, NT, 2000, 2003 et 2008. La société Prevx relate sur son site les réparations à opérer sur les machines touchées. Plus précisément, les correctifs diffusés par Microsoft ont pour effet de modifier l ‘Access Control List, le module qui gère les autorisations de lancement des services en accédant à la base de registre. Du coup, les logiciels de sécurité seraient désactivés par cette Access Control List.

Cette fois l’éditeur de Redmond, par la voix de Christopher Budd, du MSRC (Microsoft Security Response Center) réplique : « Nous avons mené l’enquête sur nos mises à jour de sécurité du mois de novembre et les changements de permissions effectués au sein de la base de registre se traduisent par des erreurs de système pour certaines personnes. La société en a conclu que ces rapports n’étaient pas fondés.»

Toutefois Microsoft a invité les éventuels utilisateurs lésés à s’adresser au support client gratuit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur