Microsoft serait bien sur le point de licencier

Cloud

Mais les rumeurs évoquant 15.000 suppressions de postes seraient exagérées

Les rumeurs autour d’un probable et important plan social chez Microsoft se multiplient. Au début du mois de janvier, le blog spécialisé Fudzilla affirme que le géant de Redmond pourrait réaliser une coupe de taille dans ses effectifs. Pas moins de 15.000 emplois, soit 17% d’un effectif qui compte 90.000 employés, seraient concernés. Microsoft ne commente pas.

Aujourd’hui, c’est le toujours bien informé Wall Street Journal qui évoque ce plan social et indique que Microsoft va bien chercher à réduire rapidement sa masse salariale. L’annonce serait faite au moment de la publication des trimestriels du groupe, la semaine prochaine (le 22 janvier).

Néanmoins, le quotidien économique estime que ces suppressions seront bien inférieures aux 15.000 évoqués jusqu’à aujourd’hui. Néanmoins, selon le journal, toutes les divisions de l’éditeur au niveau mondial seraient concernées par ce programme d’économie.

Interrogé par le Daily Telegraph, un analyste de Wall Street a précisé qu’un plan de cette envergure chez Microsoft lui paraissait “improbable“.

“A part si les résultats de Microsoft ont été absolument catastrophiques ces derniers mois, il n’y a aucune raison pour l’entreprise de réaliser soudainement un plan social de cette taille (…). Les marges de Microsoft sont toujours bonnes, et la plupart de ses revenus provient de ses contrats multi-annuels”, poursuit l’analyste.

Néanmoins, une chose est sûre : poussés par la crise économique (ou profitant de celle-ci), les géants des NTIC multiplient les coupes franches depuis quelques semaines : des dizaines de milliers d’emplois ont déjà été supprimés de par le monde (lire nos articles).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur