MMS: les réseaux seront compatibles entre-eux

Régulations

Les utilisateurs de ces SMS-images pourront enfin s’échanger leurs messages. La compatibilité entre les réseaux d’opérateurs n’étaient pas encore garantie

C’est bien joli de posséder un mobile dernier cri qui permet d’envoyer des messages multimédias avec des photos ou des images. Car, actuellement, si le destinataire n’est pas abonné au même opérateur que l’expéditeur, il n’a aucune chance de recevoir ce message MMS (Multimedia Messaging Services).

Incompatibilité technique -disaient les opérateurs. Mais surtout, un sacré frein pour le développement français de ce type de service, “killer application” des combinés GPRS qui ont été lancés à la fin 2002 par les opérateurs. Bouygues Telecom, Orange et SFR mettent enfin un terme à cette situation. Après des essais techniques “concluants, un accord a été signé. Il permettra à leurs clients de s’échanger ces MMS quel que soit le réseau utilisé, à compter du 15 mai. On peut d’ailleurs se demander si les opérateurs n’ont pas attendu de se partager le marché avant de rendre compatibles leurs services… Lancés à grand renfort de publicités, ces services multimédias n’ont pas provoqué une flambée du marché. SFR compte 1,1 million de clients (sur un total de 13,7 millions à fin mars) ayant un terminal mobile GPRS multimédia. A ce jour, 2 millions de MMS ont été envoyés sur ce réseau. Bouygues Telecom donne pour sa part le chiffre de 15 MMS par client et par mois et affirme que la moitié de son parc (5,9 millions de clients) est équipé de portables multimédia, dont 50% ont des écrans couleur. Orange indique que 225.000 clients (sur un total de 19,2 millions) sont équipés d’un terminal MMS. La compatibilité des réseaux devrait changer la donne et permettre à ce marché très juteux de décoller.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur