Mobile : baisse des prix des SMS et communications passés depuis l’étranger

Régulations

Suite aux directives du Parlement européen, le prix des SMS et des communications passés depuis l’étranger baisse à  partir d’aujourd’hui en Europe. Pile poil pour les vacances.

Les téléphones mobiles deviendraient-ils de plus en plus mobiles ? Une forme de boutade pour souligner l’adoption de nouveaux tarifs pour les appels et l’envoi de SMS depuis l’étranger.

Désormais, les Européens en déplacement à l’étranger paieront donc moins cher les messages écrits depuis leurs portables mais aussi les appels téléphoniques et l’utilisation de l’Internet mobile.

Désormais, un SMS passé depuis l’étranger coûtera au maximum 11 centimes d’euros hors TVA dans l ‘Union européenne. Une baisse plus que sensible puisqu’en moyenne la facture pour l’envoi d’un tel message était de 28 centimes.

Pour les appels passés ou reçus sur un portable à l’étranger (“roaming“), le plafond de taxation vient, lui, aussi de s’abaisser. La limite de prix de ces appels est fixée à 0,43 euro la minute hors TVA pour ceux émis (contre 0,46 euro jusqu’ici) et à0,19 euro pour les appels reçus (contre 0,22 euro).

Concernant les services Internet, le tarif d’un euro hors TVA par mégaoctet téléchargé (1,68 en moyenne aujourd’hui) est appliqué. Il revient alors désormais àchaque opérateur de faire répercuter ces baisses sur leurs forfaits.

Ces changements font suite à l’ adoption définitive d’un texte en avril par le Parlement européen, prévoyant le plafonnement dès l’été des “tarifs d’envoi des SMS et d’utilisation d’Internet sur un réseau de téléphonie portable depuis l’étranger“. Des mesures qui n’entailleront pas les bénéfices engendrés par les opérateurs uniquement sur le roaming. Le quotidienLa Tribuneestime que l’utilisation des services Internet mobile depuis l’étranger a rapporté560 millions d’euros aux opérateurs en 2007 soit 8,6 % du marché du roaming.

Certains critiquent ces baisses “pas assez significatives” des tarifs à l’étranger. Des associations de consommateurs continuent, en ce sens, de conseiller aux usagers d’éteindre leurs portables à l’étranger… Histoire de ne rien payer du tout.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur