Mobiles: la qualité de service marque le pas dans le TGV

Régulations

L’Arcep publie la 8e enquête d’évaluation de la qualité de service des réseaux de téléphonie mobile en France. En gros, les trois opérateurs se valent

Dans sa dernière étude qualité, l’Arcep, le régulateur des télécoms, montre une nouvelle fois que les réseaux mobiles sont très efficaces. On a parfois tendance à en douter, lorsque son téléphone s’acharne à ne pas vouloir accrocher le réseau. Mais c’est une réalité.

Cette enquête s’est déroulé sur une période de six mois: plus de 25.000 appels, près de 5.000 envois de SMS et MMS, près de 5.000 téléchargements de fichiers et près de 2.500 sessions de navigation WAP et i-mode ont été réalisés dans les conditions d’utilisations courantes du téléphone mobile : à pied, en voiture, dans les immeubles, dans les TGV, dans les trains de banlieue, sur autoroute. Les résultats des communications voix réalisées dans les agglomérations (hors trains de banlieue) présentent un taux de réussite moyen se situant autour de 98%. L’Arcep souligne qu’il n’y a pas de disparité significative entre les opérateurs sur la qualité du service offert dans ces agglomérations. Pourtant, dans leurs publicités, les opérateurs n’hésitent pas à dire le contraire! Les choses se corsent un peu lorsqu’on est en mouvement. Les mesures réalisées sur autoroute présentent un taux moyen de communications réussies et maintenues pendant deux minutes de 96%, en augmentation significative par rapport à l’enquête 2003-2004. En revanche le taux de communications de qualité parfaite, qui s’établit à 82% reste inférieur aux résultats constatés dans les agglomérations. Le TGV reste l’endroit ou passer un coup de fil reste le plus aléatoire. Les résultats des mesures réalisées à bord de ces trains à grande vitesse, bien qu’en amélioration, restent globalement inférieurs à ceux des autoroutes. Le Taux de communications réussies et maintenues 2 minutes est de 73%. Pour une qualité parfaite, la moyenne tombe à 54%. On peut également noter que dans le TGV, le résultat de SFR est en net progrès par rapport à la dernière étude tandis que celui de Bouygues Telecom est en net repli. Dans l’échange de données, utilisation mobile, de plus en plus fréquente, le SMS reste le plus efficace avec 100% de réussite. Le taux de MMS reçus tombe à 94%. Et 25% d’entre eux arrivent plus de deux minutes après l’envoi. Le GPRS est en progrès avec un taux de connexions réussies de 99%. Dans presque 100% des cas, les fichiers téléchargés (10 ko et 100 ko) sont bien reçus. L’accès au portail internet de l’opérateur se fait dans 99% des cas. Là encore, on n’observe pas de disparités majeures entre les opérateurs. Excepté dans délai moyen de connexion au réseau GPRS. Orange obtient une performance moins bonne que la moyenne, alors que Bouygues Telecom se situe au-dessus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur