Mobiles: les marchés émergents, moteur de la croissance

Cloud

Pour son analyse du marché des mobiles en 2007, Gartner pointe surtout le rôle de locomotive joué par les pays émergents

L’année 2007 a été clémente pour le marché des mobiles. Selon une étude réalisée par le Gartner, pas moins de 1,15 milliard de combinés ont été vendus dans le monde au cours de l’année écoulée. Entre 2006 et 2007, le taux de croissance a été de 16%. Les pays émergents, en pleine phase d’équipement, ont constitué un élément essentiel de phénomène.

Dans la région Asie-Pacifique, 112 millions de mobiles ont été livrés au quatrième trimestre, soit une progression de 9,6% par rapport au trimestre précédent. Pour Ann Liang, analyste chez Gartner, différents facteurs permettent d’expliquer cette situation. « (…) Un très grand nombre de nouveaux abonnés et des portables à bas coûts basés sur la technologie WCDMA et CDMA[ont favorisé de le décollage des ventes] ».

Avec 61,8 millions d’unités écoulées au quatrième trimestre, l’Europe de l’Est, l’Afrique et le Moyen-Orient ont conservé leur réputation de marchés friands de mobiles.

Les marchés plus matures comme l’Europe de l’Ouest, l’Amérique du Nord ont eux aussi enregistré une légère croissance. Avec un écoulement de 55 millions de mobiles, le marché du Vieux continent s’inscrit en hausse de 2%. Le marché nord américain connaît également une croissance (+9,2%) de ses ventes avec 55 millions de mobiles écoulés. Parmi les marchés matures, seul le marché japonais et ses 12,5 millions de terminaux livrés au quatrième trimestre, connaît une baisse 3,6% sur l’année.

Nokia assoit son leadership

Parmi les fabricants, la donne reste inchangée. Nokia, le géant finlandais atteint presque 40% de part de marché avec 435 millions de terminaux écoulés sur la planète en 2007. Sa gamme Nseries, toujours aussi populaire, assure sa renommé. Contrairement aux marchés émergents, le marché américain résiste pour le moment au coup de butoir de scandinave.

gartnetmobile2007.jpg

>>>> Ventes de mobiles sur l’anneé 2007 (Source : Gartner)

L’américain Motorola conserve de justesse sa place de deuxième face aux assauts répétés du coréen Samsung. Motorola, détenteur de 14,3% de parts de marché en 2007, s’est fait damer le pion par Samsung au quatrième trimestre (13,4% de part de marché). Motorola paie une fois de plus le prix d’une crise qui le paralyse depuis des mois.

LG parvient à conserver 7,1% de part de march é au quatrième trimestre, soit un peu moins que son rival Sony-Ericsson qui totalise 9% de part de marché. Le fabricant coréen a écoulé 78 millions de terminaux dans le monde, notamment grâce à ses mobiles Voyager et Kewty. Pour Carolina Milanesi, directrice de recherche pour les mobiles, LG doit se méfier. « LG sera de plus ne plus menacé par des vendeurs comme ZTE, qui ont déjà commencé à grignoter ses part de marché en Inde« , commente l’analyste.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur