Mobilité à l’IDF 2007 : Intel veut aller jusqu’au bout de Centrino

Régulations

L’agenda du fondeur sur la mobilité est bien rempli. Il promet un avenir
‘Internet on the go’

Pour Dadi Perlmutter, directeur général Mobilité chez Intel Corp, il s’agit de “briser les barrières“. La première étape a été franchie en 2003, avec la création de Centrino, la plate-forme de processeurs pour ordinateurs portables.

Depuis lors, le géant du silicium a enchaîné les générations de Centrino: Napa en 2006, Santa Rosa en 2007, son évolution attendue vers les 45 nanomètres (échelle de miniaturisation), et Montevina s’annonce pour 2008.

Ce succès contribue à rendre la mobilité informatique de plus en plus populaire“. Il s’est également créé sur les quatre focus qui ont animé Intel ces dernières années, la performance, le sans fil (wireless), la durée de vie de la batterie et le design des produits (form factor).

Montevina

Pour prolonger cet état de grâce, qui avec la technologie Centrino place Intel largement en tête sur les ordinateurs portables, le fondeur s’apprête à lancer la nouvelle plate-forme Montevina.

En matière de performances, Montevina va profiter de l’arrivée des processeurs Penryn en technologie 45 nanos. La puissance de la plate-forme aura doublé depuis le lancement de Centrino première version.

Du côté du graphisme, massivement intégré sur la plate-forme et point faible récurant d’Intel, le fondeur annonce une multiplication par 10 des performances, en 2010, au moment où la technologie 32 nanos sera disponible, avec des fonctionnalités graphiques du niveau des consoles de jeu !

Montevina abaissera le niveau de consommation à 25 Watts. Elle annonce également une forte réduction de la taille des composants assemblés, -25 % pour l’épaisseur du processeur et -60 % pour la taille de la carte mère, et donc de la taille des appareils.

Autre focus, la durée de vie batterie, qui a été augmenté de 40% au cours des 3 dernières années. Intel annonce 6 nouvelles technologies introduites dans Montevina. Par exemple, la balance de la puissance entre CPU et vidéo, ou encore de couper l’alimentation de la mémoire ‘cache‘ et conserver d’en conserver le minimum sur le/les coeurs.

A ce titre, rappelons que la technologie Mehalem pourra gérer la consommation à l’intérieur du coeur sur chaque thread

Wireless, Wi-Fi, WiMax

Intel généralise la technologie sans fil (wireless) Wi-Fi 802.11n. Cisco a d’ailleurs fait le déplacement à l’IDF pour rappeler son attachement à cette technologie, “plus rapide et plus efficace dans le temps.”

Mais ce n’est pas suffisant pour le fondeur qui cherche à couvrir au maximum les réseaux. Et la solution s’appelle WiMax. “Wimax est optimisé non pas pour la voix mais pour les données et le réseau. Et l’écosystème WiMax sera beaucoup plus important qu’avec le Wi-Fi.”

Même si Intel est en ligne, voir en avance sur ses projets et prévisions, il ne cache pas l’apparition nouvelles barrières à la mobilité, parmi lesquels se pose la question de la ‘manageabilité’.

Mais l’une des vraies problématiques pour Intel sera liée au prochain milliard de PC qui sera essentiellement tourné vers l’éducation dans les pays émergents. “Un ordinateur portable robuste, de faible encombrement, de faible consommation, s’impose comme l’outil idéal pour la formation.”

C’est pourquoi Intel a rejoint le projet OLPC (One Laptop Per Child). C’est pourquoi il propose également sa propre solution, le Classmat, et confirme une nouvelle plate-forme à faible coût, Silverthorne, destinée à la fois au marché du mobile Internet, des produits grand public et embarqués pour l’industrie, pour 2008.

Intel disposera alors des architectures pour couvrir l’intégralité des marchés de la mobilité informatique, de l’ordinateur portable haute performance aux MID pour emporter l’Internet dans la poche.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur