Mobilité : Google veut croquer InterDigital

MobilitéRéseaux

Google lorgne sur ce spécialiste des solutions sans fil pour réseaux mobiles. Une revanche après l’échec des enchères sur les brevets Nortel ?

Le marché très porteur et rémunérateur du mobile attise toujours autant les convoitises… et ranime les rivalités.

Aujourd’hui, le géant de Mountain View aurait déjà entamé les discussions préliminaires pour acquérir InterDigital, selon le Wall Street Journal.
Basé en Pennsylvanie, ce fournisseur de solutions sans fil pour intégrer les coeurs des architectures mobiles (réseaux, appareils, services) qui est à vendre.

Google perd la bataille mais poursuit la guerre
Après sa tentative pour s’emparer (aux enchères) des brevets de l’équipementier télécoms canadien Nortel, Google avait perdu la bataille face au consortium formé par Apple, RIM, EMC, Ericsson, Microsoft, et Sony, rappelle notre confrère ITEspresso.
La société convoitée avoue réfléchir à « des options stratégiques » pour son avenir. Et la cession de ses activités fait partie des options.
Steven Terry Clontz , Président du conseil d’administration d’InterDigital, s’est dit « optimiste sur les perspectives de la société».

Encore et toujours des brevets
InterDigital détient un portefeuille de 8800 brevets télécoms, qui permettent notamment de réduire les interférences pendant les appels téléphoniques.
« Depuis un an, nous avons vu la valeur de notre propriété intellectuelle augmenter fortement: les acteurs importants du secteur de la téléphonie mobile comprennent de plus en plus la valeur stratégique et économique de ce type d’actifs,» explique l’entreprise.

Réflexion ou marchandage ?
La société cherche sans doute à faire monter les enchères. Tant et si bien que le cours de son action a décollé hier de +29 % sur le Nasdaq. Valorisée 3,11 milliards de dollars, InterDigital a réalisé un chiffre d’affaires de 395 millions de dollars en 2010.
Si Apple et Google ont tous deux dévoilé des résultats excellents pour Q3 2011 (année fiscale), rien n’est joué dans le domaine des smartphones.
Les deux systèmes d’exploitation, Android et iOS, sont au coude à coude pour se tailler la plus grosse part de marché.
L’acquisition d’InterDigital par Google pourrait lui donner un avantage non négligeable dans la bataille de la mobilité.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur