Motorola dévoile sa nouvelle gamme Razr

Régulations

L’équipementier vient de présenter quatre nouveaux modèles de la gamme Razr. Cette dernière remporte un franc succès auprès des consommateurs. Parmi ces quatre nouveautés le V3i qui intègre le programme Apple iTunes

Le Razr est un vrai succès commercial. D’ici la fin de cette année,

10 millions de modèles auront été vendus. Un véritable carton qui place Motorola dans une situation enviable en seconde position du marché des téléphones juste derrière son concurrent historique et direct : Nokia, qui reste le numéro un du marché. En effet selon le cabinet d’études NPD Group, l’équipementier représente à lui seul pas moins de 30% des 31.6 millions de téléphones portables vendus au cours du troisième trimestre 2005. Il faut dire que trois des modèles de l’équipementier sont parmi les cinq portables les plus vendus de la planète. Le Razr V3i devrait être disponible d’ici la fin de l’année. Il dispose d’un appareil photo numérique de 1,23 million de pixels avec un zoom 8x, et une option vidéo. Et il dispose d’un espace pour ajouter une carte-mémoire. Mais la particularité de ce modèle est, qu’il intègre le support iTunes, un peu comme son cousin germain le Rokr. Il intègre également la technologie Bluetooth sans fil. Ce téléphone presque parfait cache pourtant bien son jeu. En effet, il y a un bémol sur le “i” de V3i, le service Itunes ne sera pas disponible partout dans le monde et il n’est nullement question d’aller télécharger de la musique avec son téléphone, il est seulement possible d’utiliser l’interface pour ajouter sa musique dans la mémoire du téléphone. Le groupe va également proposer le Razr V3c qui utilise le format standard CDMA, utilisé en téléphonie mobile surtout aux Etats-Unis associé au standard réseau Ev-DO (Evolution Data Only, Evolution Data Optimised). Ce terminal va disposer de caractéristiques techniques quasi similaires à celles du Razr V3i. Dans son communiqué, le groupe précise qu’il va décliner le Razr en bleu et en rose, mais, il n’indique pas, pour le moment du moins, le tarif de ces derniers nés de la téléphonie mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur