Mozilla Firefox 11 se rapproche de Chrome… et des développeurs

NavigateursOpen SourcePoste de travail

Peu de nouveautés pour les utilisateurs dans Firefox 11, qui concentre l’essentiel de ses efforts sur les développeurs. Une meilleure interaction avec Chrome est toutefois de la partie.

Une nouvelle version majeure du navigateur web open source de la fondation Mozilla est maintenant officiellement en ligne. Firefox 11 est accessible en moutures Windows, Mac OS X et Linux depuis cette page web.

Qu’y trouve-t-on ? Tout d’abord, la possibilité de récupérer les marque-pages, l’historique de navigation et les cookies issus de Google Chrome. Les fonctions de synchronisation ont également été améliorées, avec la prise en charge des modules complémentaires. Une fonctionnalité intéressante. Enfin, diverses améliorations concernent le support de l’HTML5. Les contrôles vidéo ont ainsi été refondus.

Du neuf pour les développeurs

Si la moisson de nouveautés reste maigre pour les utilisateurs (1783 bogues ont tout de même été corrigés), elle l’est nettement moins pour les développeurs. Un éditeur de feuilles de styles fait ainsi son entrée, tout comme un module d’affichage 3D de la structure des pages web. Le support XMLHttpRequest est étendu et il est possible de stocker des informations dans la base de données IndexedDB du butineur.

Enfin, les développeurs pourront tester le support du protocole SPDY, une technologie créée par Google dans le but d’accélérer le chargement des pages web.

Les prochaines versions de Firefox devraient apporter des avancées notables en matière de sécurité, de performances, mais aussi de support des nouveaux OS. Une version Metro, la nouvelle interface de Windows 8 (à découvrir en images), du butineur serait ainsi d’ores et déjà en cours de mise au point.

Crédit photo : © Mozilla


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur