Nero se décline en mode Linux

Régulations

Le célèbre logiciel de gravure des CD et DVD adopte Linux, sous conditions?

Nero AG a mis en ligne une version spécifique de Nero destinée aux environnements Linux, fonctionnant sur les kernels 2.4 et supérieurs.

NeroLinux supporte la majorité des graveurs de CD et DVD, internes (IDE/ATAPI, SCSI) ou externes (SCSI, USB, Firewire). Il supporte également les graveurs et médias DVD double couche, le multisession, le CD Text, l’extraction de pistes audio, etc. Le logiciel se présente sous la forme du Nero Burning Rom 6, dont il reprend les principales fonctionnalités : création de CD et DVD de données, de CD audio, de CD et DVD bootables, de CD Extra, copie de disques CD et DVD, etc. En revanche, NeroLinux présente deux ‘mauvaises’ surprises pour la communauté des utilisateurs du système libre : – l’éditeur annonce la gratuité du produit, et il est vrai qu’il peut être téléchargé gratuitement. Mais? pour activer le programme, il faut posséder une version complète et enregistrée de Nero Burning Rom 6 ; – Nero Ag, qui a annoncé la disponibilité de NeroLinux en grande pompe lors du Cebit, indique sur son site qu’il n’assure pas le support technique de son produit. Pour résumer, NeroLinux dans sa version gratuite est réservé aux utilisateurs d’une version commerciale de Nero Burning Rom. Autant dire aux possesseurs d’une version Windows, ce qui ne lasse pas de nous surprendre ! Nouveau modèle économique pour le moins original, pour faire tourner une application Linux, il faut acheter du Windows !!! Ou alors débourser plus de 60 euros?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur