Neuf Cegetel a gagné 1 million de clients en 2007

Régulations

L’opérateur affiche une croissance trimestrielle à deux chiffres

Les opérateurs télécoms français sont décidément en bonne forme. Après les bons résultats de France Télécom, c’est au tour de Neuf Cegetel d’afficher des performances trimestrielles solides.

Le groupe, en passe d’être contrôlé par son actionnaire SFR, fait état pour les quatre derniers mois de l’année d’un chiffre d’affaires de 911 millions d’euros en progression de 20% sur un an. Sur l’année, les revenus atteignent 3,3 milliards d’euros, soit 15,6% de plus qu’en 2006.

Grâce à ses acquisitions (AOL France et Club-Internet), la branche grand public progresse fortement et devient de loin la locomotive du groupe (47% de l’activité). Son chiffre d’affaires atteint 428 millions d’euros au 4e trimestre (+64% sur un an) et 1,4 milliard d’euros sur 2007 (+65%).

Neuf Cegetel revendique à fin 2007 plus de 3,2 millions de clients haut débit et consolide sa place de challenger derrière Orange (7,4 millions d’abonnés). En 2007, Neuf Cegetel indique avoir gagné un million de clients (450.000 hors Club-Internet). Sa part de marché s’établit à 21% contre 17% il y a un an.

Le revenu par abonné est de 36 euros par mois contre 35 euros visés, preuve de la réussite des services à valeur ajoutée comme Neuf Music.

Le groupe poursuit la migration des abonnés AOL vers la marque Neuf qui représente désormais 80% des clients haut débit du groupe contre 57% à fin juin 2007.

La branche Entreprises affiche une croissance moins rapide : 250,7 millions d’euros au 4e trimestre (+7,6%) et 1,039 milliard sur 2007 (+7%). Neuf revendique 173.000 sites raccordés avec ses offres data, soit 34.000 sites de plus qu’au 31 décembre 2006.

Les offres de voix sur IP en particulier ont représenté sur ce dernier trimestre près de 40% des nouveaux liens data.

Enfin, la branche Opérateurs (vente en gros de capacités) est en déclin, ce qui s’explique notamment par le rachat de FAI qui étaient clients de Neuf. Au 4e trimestre, les revenus de cette branche sont de 213 millions d’euros soit 14,4% de moins qu’il y a un an. Sur 2007, la baisse atteint 17,4% à 871 millions d’euros.

Côté prévisions, le groupe confirme ses objectifs : plus de 20% pour le chiffre d’affaires de l’activité Grand Public et entre 5 et 10% pour celui de l’activité Entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur