Nokia sonne le rappel de plusieurs millions de chargeurs défectueux

Sécurité

Des millions de chargeurs de téléphones mobiles risquent de provoquer des courts circuits. Nokia ne déplore aucun incident grave à ce jour.

Les coups durs s’amoncellent chez Nokia. Après l’annonce de pertes historiques et les attaques contre Apple pour violation de brevets, le constructeur finlandais lance une campagne d’échange de chargeurs de ses téléphones mobiles.

Seul un nombre limité de chargeurs construits par son fournisseur BYD sont concernés. Ils ont pu être livré avec un téléphone ou bien acheté séparément comme accessoire. Pour l’Europe, il s’agit du modèle AC-3E fabriqué entre le 15 juin et le 9 août 2009. Les modèles AC-3U et AC-4U, destinés au marché américain (Etats-Unis et Amérique latine), sont également concernés par le rappel. Au total, le problème affecterait quelques 14 millions de chargeurs.

Les coques des chargeurs concernés ont la fâcheuse tendance à se disjoindre avec, pour conséquence, la mise à nus des composants électriques et les potentiels courts-circuits qui peuvent en découler en cas de contact avec un élément extérieur. « A ce jour, Nokia n’est au courant d’aucun accident ou blessures résultant de ces chargeurs », annonce dans son communiqué le constructeur qui a découvert le problème lors d’un contrôle de qualité de routine.

Nokia préfère donc prévenir que guérir et propose de remplacer, gratuitement, les chargeurs concernés, même s’ils n’ont jusqu’à ce jour pas présenté de défaut. Une page dédiée à la procédure à suivre, tant pour la vérification que pour le renvoi du matériel, est proposée en ligne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur