Nortel annonce une perte au 2e trimestre

Régulations

Pour relancer la machine, l’équipementier canadien songe aussi à des
acquisitions…

Coup dur pour Nortel Networks qui annonce une perte de 37 millions de dollars au deuxième trimestre, qui s’explique notamment par une importante baisse de ses ventes et des charges trop importantes.

Le groupe canadien, premier équipementier télécoms d’Amérique du Nord, a par ailleurs déclaré négocier de futures acquisitions. La perte du deuxième trimestre se compare à un bénéfice de 342 millions de dollars un an plus tôt. Le résultat par action ressort en perte de sept cents, contre un BPA de 79 cents.

Le chiffre d’affaires a baissé de 8% à 2,56 milliards de dollars, contre 2,78 milliards au deuxième trimestre 2006, du fait principalement de la cession de l’activité UMTS et d’achèvements de contrats. Les analystes prévoyaient en moyenne un chiffre d’affaires de 2,75 milliards, selon le consensus Reuters Estimates.

Le p-dg du groupe: il reste des progrès à faire

“La transformation de nos activités se poursuit”, a expliqué le p-dg, Mike Zafirovski, faisant état d’améliorations dans la productivité, de réductions de coûts et de baisse des prix de vente.

Interrogé parReuters, M. Zafirovski a indiqué que le groupe avait engagé des négociations avec des cibles potentielles.

“Nous faisons beaucoup d’analyse interne pour développer notre croissance organique et nous avons par ailleurs entamé des discussions avec des entreprises qui, selon nous, peuvent apporter quelque chose à notre trajectoire de croissance”, a-t-il affirmé sans plus de précisions.

Nortel maintient sa prévision d’un chiffre d’affaires 2007 stable ou en légère baisse par rapport à 2006, reflétant la cession de l’activité Mobile 3G/UMTS. La marge brute est prévue vers le bas des 40% et la marge opérationnelle à environ 5% du chiffre d’affaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur