Nouveau pas de Linux dans l’administration allemande

Régulations

L’OS libre équipera un service du ministère allemand des Finances

Linux poursuit son irrésistible ascension en Allemagne. Après la ville du Munich qui a opté pour Linux au détriment de Microsoft, c’est tout un département du ministère allemand des Finances qui a choisi le système d’exploitation libre.

IBM qui fournit le ‘hardware’ précise que le département en question, responsable de la paie des employés du secteur public et de l’encaissement de certaines taxes, a installé deux grands ordinateurs IBM comprenant chacun le système d’exploitation Linux. Ils remplaceront 30 ordinateurs serveurs de marque Sun Microsystems et Fujitsu Siemens utilisant le système d’exploitation Unix. Le gouvernement allemand a aussi décidé d’installer Linux dans d’autres services, notamment cette année sur les 11.000 ordinateurs de la police de Basse-Saxe, en remplacement de Windows de Microsoft. L’OS au Pingouin continue donc de grignoter des parts de marché à Microsoft qui équipe tout de même plus de 90% des ordinateurs d’entreprises et d’administrations publiques en Europe. Mais sur le marché des serveurs, beaucoup plus concurrentiel, Linux a gagné progressivement du terrain au cours des deux dernières années.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur