Novell met à jour son offre Linux

Logiciels

La plate-forme SUSE Linux Enterprise 11 met l’accent sur l’interopérabilité avec les technologies Microsoft

Novell dévoile la SUSE Linux Enterprise 11 (SLE 11). Cette nouvelle offre Linux met l’accent sur les centres de données et l’interopérabilité avec les technologies Microsoft.

“Une étude récente menée par IDC et financée par Novell confirme que plus de 50 % des responsables informatiques prévoient d’accroître l’acquisition des technologies de serveurs et de postes de travail Linux cette année, en raison de la crise économique”, déclare Jeff Jaffe, directeur général adjoint et directeur de la technologie chez Novell. “En lançant SUSE Linux Enterprise 11, Novell aide les professionnels de l’informatique à faire des économies tout en résolvant les différentes problématiques clés identifiées dans cette étude, telles que l’interopérabilité, l’assistance autour des applications critiques et la facilité de déploiement de Linux dans différents environnements.”

Disponible en versions serveur et desktop, la SLE 11 offre deux nouvelles extensions : SLE Mono Extension, qui assure la reconnaissance des applications .NET sous Linux et SLE High Availability Extension, dédiée spécifiquement aux clusters de haute disponibilité.

La SLE 11 couvre la majorité des plates-formes d’entreprise : x86 (32 bits et 64 bits), Itanium, IBM Power et IBM System z. Curieusement, la compagnie fait toutefois l’impasse sur l’ARM, malgré la présence d’un volet ‘électronique embarquée’ dans son offre.

Novell compte s’appuyer sur son large réseau de partenaires pour imposer sa SLE 11 : Cisco, Dell, Fujitsu Siemens, HP, Intel, IBM, Microsoft, NEC, Oracle, SAP AG, etc. Diverses solutions OEM devraient donc apparaitre prochainement dans les catalogues des constructeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur