OPA : une première rencontre entre Microsoft et Yahoo ?

Régulations

Rien d’officiel mais les deux géants se seraient vus pour discuter fusion…

Le refus net et catégorique de Yahoo concernant l’offre de rachat de Microsoft à 44,6 milliards de dollars n’aurait pas empêché une rencontre entre les deux géants. Selon le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier, le rendez-vous aurait eu lieu lundi 10 mars. C’est la première fois que les deux groupes se retrouvaient face à face pour aborder cette fusion.

Le quotidien américain ajoute que la rencontre n’avait pas pour but de négocier et qu’aucun banquier n’y assistait. Il s’agissait pour Microsoft de présenter sa vision de l’entité qui naîtrait de la fusion des deux groupes. Les responsables de Yahoo ont sagement écouté, poursuit le WSJ, citant l’une des sources.

Est-ce la marque d’une évolution dans l’état d’esprit de Yahoo qui juge cette offre largement insuffisante ? Difficile à dire. Il pourrait aussi s’agir d’une ultime tentative de Microsoft de convaincre à l’amiable les dirigeants de Yahoo avant d’aller solliciter directement les actionnaires du portail.

Rappelons que le 1er février dernier, Microsoft faisait trembler la planète IT en annonçant son intention de racheter Yahoo pour plus de 44 milliards de dollars (30 milliards d’euros). L’objectif : permettre à Microsoft de rattraper son retard dans le search et la pub en ligne face à Google au moment où Yahoo montre des signes de faiblesse.

Microsoft indique envisager des synergies d’au moins un milliard de dollars, dans quatre secteurs qu’il a identifiés. La combinaison des actifs des deux groupes permettra d’atteindre les économies d’échelle et la taille critique en termes de recherche-développement pour réaliser des percées d’innovation.” explique la société.

Quelques jours plus tard, Google réagit en faisant part de sa volonté d’aider Yahoo à contrer l’offre de Microsoft car celle-ci entraînerait une situation de monopole… Mais rien ne se passe concrètement.

Le 14 février, on apprend cette fois que des discussions ont lieu entre Yahoo et NewsCorp qui pourrait faire office de chevalier blanc. Dans la proposition faite, News Corp. apporterait du ‘cash’ mais échangerait ses actions à plus de 20%. Le montage valoriserait Yahoo à environ 50 milliards de dollars soit 5,4 milliards de plus que l’offre de Microsoft.

Mais encore une fois, cette alternative ne fait pas long feu, Rupper Murdoch indiquant qu’il n’a pas les épaules assez larges pour combattre Microsoft.

Enfin, en mars, le WSJ évoque des négociations avec Time Warner afin d’intégrer AOL dans Yahoo. Mais là encore, rien de concret.

Bref, Yahoo et Microsoft se retrouvent au point de départ. Pour Microsoft, “cet accord fait sens au prix et aux modalités annoncés et espérons qu’avec le temps il devienne une réalité, et nous travaillons dans cette direction,a-t-il déclaré. Nous pensons qu’il y a beaucoup d’avantages à retirer de cet accord pour Microsoft, pour Yahoo et pour leurs actionnaires (…), consommateurs et annonceurs”,explique Steve Ballmer, p-dg du groupe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur