Oracle Enterprise Manager Ops Center 12c, pour gérer tout le cloud

Cloud

Le « contrôle total des systèmes cloud » : le nouvel Enterprise Manager Ops Center 12c d’Oracle gère les serveurs physiques, les OS, les VM… tout jusqu’aux applications.

Pas d’ambiguïté : le ‘c’ signifie bien cloud ! La nouvelle version Enterprise Manager Ops Center 12c d’Oracle propose le ‘Total Control For Cloud Systems‘, c’est-à-dire la gestion de l’ensemble des pièces du puzzle sur le cloud : gestion du matériel, gestion des systèmes d’exploitation et gestion de la virtualisation. L’annonce en a été faite lors du congrès OpenWorld de Tokyo.

Pour les infrastructures traditionnelles (on-premise), qu’il s’agisse de cloud privé, public ou hybride, Oracle apporte une forte intégration entre ses couches logicielles constituant une pile technologique cohérente : cette stack va du stockage aux serveurs en passant par le middleware et jusqu’aux applications. Pour orchestrer l’ensemble,  Oracle Enterprise Manager permet de définir des services cloud (SaaS, PaaS ou IaaS) et d’allouer dynamiquement les ressources logicielles ou matérielles.

L’éditeur / constructeur propose ses Engineered Systems (Hardware and Software engineered to work), qui sont gérés par la nouvelle mouture d’Oracle Entreprise Manager, avec des fonctions très évoluées. Oracle propose également des infrastructures spécifiquement conçues pour des usages comme l’Exadata Database Machine pour les bases de données, Exalogic pour les applications, l’Exalytics pour l’analytique ou encore les SPARC SuperCluster pour les applications critiques.

Dans toutes les situations

Conçue pour les applications critiques, cette nouvelle version Enterprise Manager Ops Center 12c doit automatiser au maximum les tâches via des politiques dynamiques définies par l’entreprise pour « toutes » les situations : haute disponibilité, stockage intelligent…

Oracle Ops Center 12c_

Parmi les nouvelles fonctions figure l’analyse des performances Application-to-Disk pour optimisation. « Nous avons introduit plus d’intelligence dans les diagnostics réseau et stockage », affirme Steve Wilson, vice-président Systems Management chez Oracle.

Le nouvel Enterprise Manager Cloud Control 12c assure la gestion du portail en self-service, la refacturation, l’allocation de ressources, et la planification de la capacité (Capacity Planning).

Afin de réduire efficacement les temps d’indisponibilité des systèmes, Oracle annonce des mises à jour du système dix fois plus rapides, avec des fonctions d’autodétection, de provisionnement selon des modèles, de patching intelligent, des snapshots d’OS, et la maîtrise du stockage virtualisé avec un contrôle évolué des flux.

« Il est désormais possible d’automatiser le changement de bande passante et des priorités réseau selon le contexte, » ajoute Steve Wilson.

Une administration / supervision simplifiée

Oracle annonce également une gestion simplifiée de ses Engineered Systems, avec une interface graphique et interactive évoluée. Ops Manager 12c apporte une gestion totale de la pile, avec – notamment – l’automatisation de la segmentation réseau, et une visualisation graphique de l’intégralité des racks.

« Le monitorigng cohérent de toute la stack est complété par un lien direct à l’assistance d’Oracle, qui peut aussi intervenir en mode proactif », renchérit Steve Wilson. Des masters de configuration sont également proposés pour diverses situations. Notez que bien que la plate-forme soit dite « ouverte », les fonctions évoluées de management ne sont opérationnelles que pour la pile Oracle.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur