Orange confirme la reprise de 100% de CloudWatt

CloudDSIIAASProjetsSSII

CloudWatt appartient désormais officiellement à Orange. Le Cloud souverain viendra renforcer les services de Cloud computing de l’opérateur.

Orange vient de confirmer le rachat de la totalité du capital de CloudWatt. L’opérateur a donc acquis les 33,3 % de part que détenait la Caisse des dépôts, et les 22,2% de Thales pour des montants non communiqués. Le capital initial s’élevait à 225 millions d’euros, dont 100 millions apportés par Orange pour 44,4% du capital, 50 millions par Thales et 75 millions par l’Etat (CDD). Une opération qui s’est concrétisée lundi 16 mars, dans les faits, comme l’avait confié Thierry Bonhomme à Silicon.fr lors de la présentation du plan stratégique Essentiels 2020 d’Orange.

70 salariés de CloudWatt chez Orange

CloudWatt va venir renforcer les services Cloud computing de l’opérateur à travers la filiale Orange Cloud for Business. Il constitue dans ce cadre un axe stratégique du plan d’évolution qui vise à remettre Orange sur les rails de la profitabilité en 2018. Le PDG Stéphane Richard indiquait notamment la volonté du groupe d’augmenter de 10 points la part des services IT dans les revenus d’Orange Business Services (OBS). Les 70 salariés de CloudWatt rejoindrons les équipes de la filiale dédiée à l’activité Entreprise.

CloudWatt est né en septembre 2012 de l’échec du projet Andromède qui visait à concrétiser la volonté du gouvernement de s’affranchir des acteurs américains (Google, Amazon, Microsoft, IBM…) pour fournir des services de IaaS aux entreprises françaises et européennes. Au lieu d’un Cloud souverain national, Andromède donnera naissance à deux entités, CloudWatt et Numergy, chacune soutenue à part égale par l’Etat (via la Caisse des dépôts) à hauteur de 150 millions d’euros au total.

Piloter le projet d’une seule main

Alors que Numergy a choisi, dans un premier temps, de déployer les services développés par son principal actionnaire, SFR (Numericable-SFR aujourd’hui), CloudWatt décidait de créer de A à Z une plate-forme Open Source sous OpenStack. Une stratégie qui a retardé la sortie des premières offres Cloud du fournisseur. Un choix « fondamental pour séparer les couches physiques et applicatives du réseau de manière à rendre l’orchestration plus économe », nous expliquait Thierry Bonhomme, directeur exécutif d’OBS. Selon lui, CloudWatt est désormais opérationnel. « Nous entrons dans une phase d’industrialisation et de commercialisation. »

L’acquisition de la totalité du capital de CloudWatt va donc permettre à Orange de piloter le projet d’une seule main et non plus à trois jusqu’à présent, afin d’en accélérer les développements. Elle n’en souligne pas moins, au passage, l’échec du modèle de Cloud souverain à la française.


Lire également
Le faux départ du Cloud souverain
Orange entre en discussions pour acquérir 100% de Cloudwatt
Cloudwatt : l’agenda très chargé du nouveau Pdg, Didier Renard


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur