Orange vise le million de ‘Photo-phones’ en 2003

Régulations

Les services associés à ces combinés, comme les MMS, vont devenir la vache à lait des opérateurs

La très forte croissance des ventes de mobiles est aujourd’hui essentiellement due au succès des combinés dotés d’appareils photo. Et le premier opérateur français Orange compte profiter à fond de ce phénomène.

Selon son directeur général Didier Quillot, l’opérateur table sur la vente d’un million de ce type de terminaux d’ici la fin de l’année. Depuis quelques mois, ces combinés se vendent, tous opérateurs confondus, comme des petits pains. Et Noël devrait être exceptionnel. Mais au delà des ventes de mobiles, c’est surtout le revenu par abonné qui intéresse Orange et ses concurrents. “Nous pensons que ces revenus vont augmenter principalement grâce à ces nouveaux services, comme l’appareil photo, l’accès Internet depuis un mobile, la vidéo et les clips que l’on pourra bientôt télécharger sur son portable”, a-t-il dit lors d’un entretien sur Radio Classique. Le revenu mensuel moyen par abonné (ARPU) est actuellement “de 550 euros par an pour les clients contrats, et de 163 euros par an pour les clients en prépayé”, a indiqué le directeur général. “Sur ces revenus, 85% proviennent de la voix et 15% de la non voix” (SMS, navigation sur Internet…), a-t-il ajouté. 200.000 abonnés “Orange World” Par ailleurs, Didier Quillot a indiqué que son offre multimédia “Orange World”, portail d’accès à différents services Internet depuis son téléphone portable (actualités, divertissement, infos pratiques, téléchargements de sonneries et de logos…), avait attiré plus de 200.000 clients sur le seul mois de novembre. De son côté, SFR annonce avoir vendu 100.000 combinés donnant accès au service multimédia mobile “Vodafone Live” depuis son lancement, début novembre. Il reste juste à espérer pour les opérateurs, que la pénurie frappant les composants équipant ces mobiles (voir notre information) ne vienne pas gâcher la fête. Les usines vont tourner à plein régime

La demande pour les “photo-phones” s’avère si forte que certains fabricants de semiconducteurs garderont leurs usines ouvertes pendant les vacances de fin d’année, à l’inverse des années précédentes.

Texas Instruments, numéro un mondial des puces pour téléphones mobiles, a annoncé en début de semaine qu’il laisserait ses usines tourner de Noël au Nouvel An, de même qu’Intel et Analog Devices.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur