OS mobiles: iOS 11 s’impose déjà côté Apple, c’est plus compliqué côté Android

MobilitéOS mobilesProjets
apple-iphone-version-iOS-11

52% des terminaux iPhone et iPad tournent sous iOS 11, selon un relevé d’Apple. Pour Android, la fragmentation par version est plus accentuée.

A peine deux mois après la livraison finalisée d’iOS 11, la nouvelle version de l’OS d’Apple pour ses terminaux numériques nomades (iPhone et iPad) fait déjà figure de référence.

Selon l’équipe de développeurs de la firme de Cupertino, 52% des appareils tournent dorénavant sous iOS 11 et 38% sous iOS 10.

Le reliquat (10%) passe par des versions antérieures, selon un relevé effectué le 6 novembre sur la foi d’indicateurs liés à l’usage de l’Apple App Store.

vue-version-iOS-apple
Vue d’adoption iOS 11 (novembre 2017)

Avec la moitié des terminaux qui ont déjà adopté iOS 11, on peut parler d’une adhésion rapide. La version finale pour le grand public avait été livrée à partir du 19 septembre.

Android : une plus grande fragmentation

C’est un taux remarquable comparé à d’autres environnement OS comme Android qui galèrent pour uniformiser l’exploitation des versions OS.

32% des terminaux tournent sous Android 6.0 (Marshmallow), 17,8% sous la génération 7.0 (Nougat) et…0,2% sous l’ère Oreo (Android 8.0) qui avait été dévoilé le 21 août mais qui demeure en bêta test en l’état actuel.

vue-version-OS-android
Vue d’adoption des versions Android (novembre 2017)

Une fragmentation qui complique la tâche des développeurs d’applications. Mais cela n’empêche pas Android d’être populaire auprès des mobinautes et de disposer d’une marketplace d’apps dense du côté de Google Play.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur