Phraseo, un outil pour écrire romans, scénarios…

Régulations

Un traitement de texte aux fonctionnalités limitées, certes, mais un outil particulièrement bien adapté pour la rédaction d’un roman, d’une pièce ou d’un scénario

Première étape dans notre voyage au pays des outils de production pour l’écriture ou le cinéma, Phraseo est l’adaptation française d’une application américaine spécialisée dans la rédaction, l’organisation et le développement d’un projet d’écriture.

De prime abord, Phraseo se présente comme un traitement de texte. Les outils classiques de mise en page sont présents, comme la mise en forme du texte ou des paragraphes. Mais la comparaison s’arrête là, car ce logiciel n’est pas destiné à un usage bureautique, bien que… Que manque-t-il à Phraseo pour entrer dans nos bureaux ? L’insertion d’images, la création de tableaux, le publipostage ? Hérésie ! Phraseo est destiné aux écrivains, aux auteurs, aux scénaristes. En conséquence, l’appréhension de la page blanche subsiste, sans fioritures, mais avec l’essentiel. Un environnement dédié à l’organisation des projets d’écriture Ce qui fait la force de Phraseo ? C’est précisément l’environnement associé à la page blanche. Le mode arborescence par exemple, qui permet d’organiser un document, chapitre, sous chapitre, etc. Identique au mode ‘plan’ de Microsoft Word ? Pas tout à fait, car l’arborescence peut s’afficher à la gauche du texte, et s’accompagne de fonctionnalités bien intéressantes, comme les codes de couleur. L’auteur peut ainsi afficher son projet sous une forme à la fois synthétique et très visuelle. Tout d’abord, d’un simple clic il ajoute, supprime, déplace des scènes, modifie l’ordre de son projet. A chaque scène il peut associer un code de couleur, par exemple ‘romance’ en rose, ‘comique’ en vert, ‘paiement’ en orange ou ‘action’ en rouge. Du coup, c’est toute l’architecture du récit qui s’affiche, avec ses temps forts et ses déséquilibres, d’autant que des codes graphiques peuvent être associés au chapitrage. Modèles et modules méthodologiques Autre point fort de Phaseo, ses modèles et modules méthodologiques. Plusieurs modèles sont livrés avec le produit : roman, traduction, synopsis, etc. Un guide bien utile parfois. Quant à la partie ‘basse’ du logiciel, qui peut s’afficher sous la fenêtre travail, elle peut à la fois servir de bloc note – important pour noter une idée, qualifier un lieu, une action, un personnage ? ou afficher des modules méthodologiques, des fiches qui permettent d’organiser le travail et de le partager entre plusieurs rédacteurs. L’impression, personnalisable, peut reprendre l’architecture du document, les scènes d’un synopsis par exemple, les différents éléments qui accompagnent le texte, les commentaires, ou uniquement le texte pour l’expédier à un éditeur. Les choix d’impression sont multiples. Enfin, côté compatibilité, Phaseo importe et exporte au format texte, mais aussi vers Final Draft, le logiciel professionnel de scénarios, prochaine étape de notre visite. Phraseo, édité par www.movie-soft.com est un outil destiné à accompagner l’écriture de documents, structurés ou non. S’il ne remplacera pas un traitement de texte comme Word, il ne dépaysera pas par son environnement Windows classique, mais il peut agréablement surprendre avec ses outils de structuration, de modélisation, de commentaires et de suivi. Une alternative pour ceux qui sont amenés à écrire?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur