Plus de 10 millions de small cells dans le monde

4GGestion des réseauxMobilitéOperateursRéseaux

Encore modeste, le nombre de small cells déployées devrait s’accélérer en 2015 avec les besoins en entreprises et dans les zones urbaines.

Le nombre de small cell déployées dans le monde a dépassé les 10 millions d’unités en 2014, selon les chiffres avancés dans un rapport de Mobile Experts commissionné par le Small Cell Forum (SCF). Et ce n’est qu’un début. Selon l’organisation visant à promouvoir l’adoption des « petites cellules » à travers ses 140 membres opérateurs (dont Bouygues Telecom) comme fournisseurs de solutions (Alcatel-Lucent…), la tendance devrait s’accélérer en 2015 alors que les small cells s’inscrivent désormais dans la stratégie de construction des réseaux mobiles des opérateurs.

Pour mémoire, les small cells s’apparentent à des mini stations de base dont le volume (de quelques centimètres cube à quelques litres à l’image de la picocell de Huawei de la photo ci-dessus) facilite le déploiement au niveau de la rue ou dans les couloirs des entreprises pour densifier le réseau mobile et palier les risques de saturation de ce dernier dans les zones de forte affluence. Ces petits boîtiers capables de supporter plusieurs centaines de communications simultanément en 2G, 3G, 4G et Wifi, permettent donc aux opérateurs de densifier leurs infrastructures pour répondre aux besoins des utilisateurs, notamment dans les zones où l’implantation de nouvelles antennes macro est délicate.

Décollage des small cells d’entreprises et outdoor

Selon le rapport, le marché des small cells se concentre aujourd’hui essentiellement sur les besoins résidentiels et au sein des très petites entreprises avec plus de 2 millions de femtocells distribuées en 2014. Reliées au réseau fixe haut débit de l’abonné (ADSL, fibre, câble), les « femto » sont notamment utilisées pour améliorer la qualité des liaisons mobiles des utilisateurs situés en limite de réseau de l’opérateur où le signal devient faible. Elles peuvent également fournir des applications de maison connectée et autres services domotiques. Environ 500 000 de femtocells ont été distribuées au 4e trimestre 2014 et 800 000 sont en prévision pour le 1er trimestre 2015.

Mais le SCF voit aussi des progrès sur le marché des entreprises et même dans les environnements urbains (outdoor). « Notre prédiction de longue date selon laquelle les small cells non résidentielles décolleront en 2015 est en train de devenir réalité alors que la capacité et la couverture en intérieur est désormais critique [dans la stratégie] des opérateurs », avance Joe Madden, analyste de Mobile Experts.

Emergence des small cells rurales

Début 2015, à peine plus de 75 opérateurs (sur près de 800 dans le monde) s’appuient sur les small cells pour étendre leur réseau. Dont 70 se concentrent sur les marchés des entreprises et bâtiments publics et 47 sur les offres résidentielles. Et si 23 opérateurs s’attaquent aux zones urbaines, plus de 30 d’entre eux étoffent leur réseau dans les environnements urbains et les applications pilotées à distance pour les entreprises, l’industrie, les transports et les services de secours. Un secteur qui compte aujourd’hui 17 000 modestes déploiements sur un marché du small cell que le SCF évalue à 163 milliards de dollars.

Une valeur qui se trouve principalement aux Etats-Unis pour l’heure avec plus d’un million de déploiements fin 2014. Mais l’Europe et l’Asie s’activent avec près de 420 000 unités pour la première et 357 000 (hors les 187 000 de Chine) pour la zone Asie-Pacifique.

SCF small cells


Lire également
L’avenir des femtocell passera par les entreprises
MWC 2015 : Nokia Networks injecte du dual band sur les small cells
Vodafone va déployer ses small cells dans les panneaux de JCDecaux


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur