Qualcomm révise en forte hausse

Cloud

Le fournisseur de technologies de communications mobiles profite de la hausse de la demande pour revoir ses prévisions trimestrielles en nette hausse

La hausse des ventes de combinés CDMA (

Code Division Multiple Access), la norme la plus utilisée aux Etats-Unis et en Asie, a surpris par son ampleur, nettement plus forte que prévue. Or, cette technologie est en partie contrôlée par Qualcomm qui en possède la majorité des brevets. Du coup, l’équipementier, qui fabrique une partie des semiconducteurs pour téléphones mobiles CDMA, est le principal bénéficiaire de la hausse du marché. Directement, 37 millions de téléphones CDMA devraient être vendus durant le deuxième trimestre fiscal qui sera clos le 28 mars, pourtant estimé à 32 millions d’unités. Qualcomm compte vendre 31 millions de puces MMS durant ce trimestre, dans la partie haute de ses prévisions. Mais surtout, le groupe profite des revenus de ses brevets, la plus grande partie de la hausse provenant des droits. Dans la foulée, le groupe de San Diego a révisé ses objectifs de résultats. L’objectif initial de bénéfice de 34 à 37 cents passe donc à 47 à 49 cents, incluant une perte de 1 cent liée à la branche investissement. Est-il nécessaire de préciser l’accueil que la Bourse américaine a réservé à l’annonce ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur