Red Hat renforce le développement intégré pour Kubernetes

DéveloppeursLogicielsOpen SourceProjets
Red Hat

Red Hat CodeReady Workspaces s’exécute dans un cluster Kubernetes et fournit aux développeurs des fonctionnalités intégrées de développement.

Red Hat confirme la disponibilité de CodeReady Workspaces, un espace de développement collaboratif, natif pour la technologie d’orchestration de conteneurs Kubernetes.

CodeReady Workspaces est lui-même basé sur l’environnement de développement intégré (EDI ou IDE en anglais) Eclipse Che. L’ensemble est optimisé pour la plateforme d’applications conteneurisées Red Hat OpenShift et l’OS Red Hat Enterprise Linux.

Pour Brad Micklea, directeur expérience et programmes développeurs chez Red Hat, il est essentiel de s’adapter à « la montée en puissance d’applications natives pour le cloud et de Kubernetes en tant que plateforme » pour gérer les charges de travail à venir.

Pour ce faire « une modification de la manière dont les développeurs abordent la création, les tests et le déploiement de leurs applications critiques » s’impose.

C’est là qu’intervient le nouvel IDE de l’éditeur de technologies open source.

OpenShift et Kubernetes

CodeReady Workspaces est présénté comme « le premier IDE du marché qui s’exécute dans un cluster Kubernetes ». L’IDE ainsi conçu gère le code informatique, ses dépendances et ses artefacts dans les modules et les conteneurs OpenShift Kubernetes.

Contrairement à des outils plus classiques, CodeReady Workspaces permet aux programmeurs « de développer dans OpenShift dès le début » d’un projet. Sans être un expert d’OpenShift ou de Kubernetes, selon la firme acquise l’an dernier par IBM.

Red Hat ambitionne ainsi de proposer un environnement de développement qui permette aux développeurs de profiter de Kubernetes avant la phase finale des tests et du déploiement.

Des développeurs qui n’auraient plus à se préoccuper de déplacer leurs applications de l’environnement de développement au système de production.

La solution CodeReady Workspaces peut être téléchargée via le programme développeurs de Red Hat. La solution est disponible sans surcoût avec un abonnement OpenShift.

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur