Résultats trimestriels : bonne dynamique pour Steria, avec 6 % de croissance organique

RégulationsSSII

La SSII française Steria affiche des résultats trimestriels corrects, tirés vers le haut par ses activités d’infogérance et d’externalisation, et le marché anglais.

Steria vient de livrer des résultats trimestriels positifs, malgré la situation économique assez tendue. La SSII affiche ainsi un chiffre d’affaires de 465,8 millions d’euros, en croissance de 8,6 % par rapport à la même période de l’année précédente.

La croissance organique (issue de la seule hausse des ventes, et non d’acquisitions ou de fluctuations monétaires) est plus modeste, mais se fixe toute de même à 6 %. Cette dynamique est soutenue par le secteur public (+7,6 %) mais aussi des marchés comme l’assurance (+24,7 %) et le trio utilities, transports, télécommunications (+22,7 %).

« Le carnet d’affaires a progressé en volume par rapport au 31 décembre 2011 et représentait, au 31 mars 2012, 2,2 fois le chiffre d’affaires annuel projeté », ajoute la firme dans son communiqué.

Infogérance et Royaume-Uni

Si le conseil et l’intégration de systèmes forment le gros de l’activité de la SSII (280,7 millions d’euros, +1,9 %), c’est l’infogérance d’infrastructures et l’externalisation qui progressent le plus (+13 % à 185,1 millions d’euros).

Steria réalise une bonne part de son chiffre d’affaires au Royaume-Uni (38,5 % du CA, +3,8 %). En seconde position, la France profite d’une forte montée (33,6 % du CA, +13,6 %). L’Allemagne s’affiche pour sa part en retrait (12,5 % du CA, -2,4 %).

Crédit photo : © Baurka – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur