Sage : PE, PME, MGE et DSU. Décryptage des offres

ERPLogiciels

Balayons ensemble l’offre de Sage, par taille d’entreprise… avec un focus sur le DSU, l’alternative au SaaS proposée par l’éditeur anglais.

Sage : 12.300 salariés, 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires dans le monde en 2011 et une position de numéro trois sur le marché des ERP, derrière SAP et Oracle. L’éditeur anglais propose une pléthore de produits. Difficile parfois de s’y retrouver. Décryptage.

Il convient tout d’abord de noter que trois secteurs sont adressés par l’entreprise :

  • les petites entreprises (PE), comprenant entre 0 et 20 salariés ;
  • les petites et moyennes entreprises (PME), comprenant entre 5 et 200 salariés ;
  • les moyennes et grandes entreprises (MGE), comprenant plus de 100 salariés.

Pour les PE, les produits sont ceux de la gamme API, spécialisés par tâches. Avec les PME, nous voilà propulsés dans la génération i7, avec des produits plus transversaux (compatibilité, RH, CRM) et des ERP.

Enfin, chez les MGE, le produit phare reste l’ERP X3. L’approche est alors totalement horizontale, avec la mise en place du logiciel en mode projet, afin de l’adapter au mieux aux besoins de l’entreprise. Les modifications sont apportées soit par des SSII certifiées, soit par SAGE (qui peut éventuellement en faire de nouvelles fonctionnalités par défaut de X3).

Pour les PME, deux choix alternatifs aux solutions de la génération i7 peuvent parfois se présenter. Les plus petites pourront ainsi opter pour des solutions ponctuelles et dédiées à des usages précis (bref, des logiciels API). D’un autre côté, les plus grosses pourraient être tentées par l’ERP X3.

Le DSU comme alternative au cloud

Si quelques services Sage sont accessibles en mode SaaS, le cloud ne s’est pas encore imposé chez l’éditeur. Ce dernier lui préfère le modèle de Droit de Souscription Unique (DSU), un contrat annuel « tout-en-un » comprenant licences, mises à jour et service.

Dans la pratique, le DSU n’engage les clients que pour un mois. Après ce premier mois, il est possible de moduler le service à la demande : modification du nombre de postes, ajout de logiciels, suspension pure et simple, etc. Un modèle souple, facturé à l’usage.

Le DSU est aujourd’hui proposé pour les gammes PME. Il devrait être étendu prochainement aux produits PE et GME.

Côté mobilité, l’interface utilisateur des produits de la génération i7 est déjà prête pour les smartphones et tablettes. Ce n’est toutefois pas encore le cas des autres logiciels de Sage, même si la société nous indique travailler activement la question.

Crédit photo : © Krischam – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur