Salaires PHP : mieux vaut développer en Ile-de-France !

DéveloppeursDSIProjets
PHP, programmation © Leo - Fotolia.com

Le baromètre 2015 des salaires de l’écosystème PHP en France est riche d’enseignement (rémunérations médianes, zones d’attractivité, etc.) et met en évidence les écarts de rémunération entre Paris et la Province.

En parallèle du forum PHP qui se déroule à Paris, l’AFUP (association française des utilisateurs de PHP) et le cabinet de recrutement Agence-e ont présenté le deuxième édition du baromètre sur les salaires de l’écosystème PHP. 1 635 personnes ont répondu à cette enquête avec une concentration de sondés dans certaines régions (Ile-de-France, Rhônes-Alpes, Nord-Pas de Calais, Nantes et Marseille). L’étude se penche aussi sur l’expérience des répondants, ainsi que sur leur niveau d’étude et la version de PHP sur laquelle ils travaillent.

Plusieurs enseignements à ce baromètre. En premier lieu, les rémunérations évoluent avec l’expérience quelle que soit la localisation géographique. Ainsi, en Ile-de-France, le salaire médian pour un premier emploi dans le domaine est de 31 K€ par an. Pour ceux qui disposent d’un peu plus d’expérience (entre 2 et 5 ans), la rétribution passe à 40 k€. Le baromètre constate que le gain est d’environ 6 K€ tous les 5 ans. En province, les rémunérations démarrent à 28 K€ pour ensuite monter à 32 k€. L’évolution est là d’environ 4 K€ tous les 5 ans. Un senior en PHP pourra prétendre à un salaire médian de 53 K€ en Ile-de-France et de 39 K€ en région. Soit plus de 25 % de différence.

Le sentiment d’être bien ou mal payé est une ligne de partage entre l’Ile-de-France et les autres régions. Dans la première, ils sont 40% à se déclarer satisfaits de leur rémunération. En régions, on retrouve le même taux… mais pour exprimer un sentiment de mécontentement. Quelle que soit leur région d’origine, 45 % des jeunes diplômés considèrent qu’ils sont mal ou très mal payés.

Symfony : ça paye avec le temps

Sur le secteur d’activité, les jeunes diplômés franciliens et les seniors se tourneront vers les éditeurs de logiciel pour avoir un meilleur salaire médian (respectivement 40,5 K€ et 62,5 K€). En région, les jeunes diplômés iront travailler en priorité auprès d’un service informatique d’un client final (30,5 K€). Pour les seniors, l’aventure la plus lucrative est à chercher dans la presse et les médias avec une rémunération médiane de 45,8 K€.

Enfin terminons sur la spécialisation ou la polyvalence en matière de PHP. L’étude constate qu’en début de carrière, les écarts de rémunération sont faibles entre les différents frameworks. Avec l’expérience, le fossé se creuse en faveur des utilisateurs de Symfony. Concernant les compétences CMS, c’est Drupal qui arrive en tête des meilleures rétributions et permet le mieux améliorer le salaire des profils PHP.

A lire aussi :
PHP : Zend Studio 11 facilite le codage d’applications mobiles
PHP voit le futur du noyau en Next Generation

crédit photo : Leo / Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur