SAP BO 4.0, Visual Intelligence ou la Business Intelligence en self-service

Business IntelligenceLogiciels

Lors du BI Summit ce 5 juillet à Paris, SAP France et le club USF ont détaillé les avancées de BO 4.0, avec Visual Intelligence et Predictive Analysis.

La disponibilité de la version 4.0 de BO , l’offre de Business intelligence de SAP (héritée du rachat du français Business Objects), est totale depuis le 15 juin dernier.

Avec la FP3, elle vient tout juste d’être enrichie de deux modules intéressants : Visual Intelligence, qui permet de lancer des analyses de façon autonome, en libre-service ; et Predictive Analysis, en cours de finalisation, autorisant des calculs prédictifs sans être un expert en statistiques.

SPA BI Summit 2012
SPA BI Summit 2012

Pour rappel, BO 4.0 présente une série d’avancées importantes tant pour les responsables IT que pour les utilisateurs.

Côté développeurs et administrateurs IT, la plate-forme 4.0 de BO apporte de nouvelles fonctionnalités d’audit, de contrôle et de monitoring ou surveillance. Une nouvelle série de tableaux de bord est incluse. Il devient plus aisé pour les administrateurs SAP de réagir face à des pics de charge ou des problèmes d’indisponibilité de l’application.

En termes de Life Cycle Management, il est plus facile de passer des phases de test à la production ; la gestion des fichiers BIAR est facilitée, notamment lorsqu’on doit migrer les données d’une plate-forme à une autre.

Autre nouveauté intéressante et d’actualité : BO 4.0 supporte Hadoop pour le traitement du big data (données en gros volume, souvent non structurées). Les connecteurs d’entrepôts de données du type Hive sont reconnus.

Du reste, un ensemble de connecteurs est disponible (que ce soit pour des requêtes BEX, des ‘table-clusters’ encodées). Et des données provenant de développements sources ABAP (SAP, Netweaver) peuvent être directement intégrées dans des univers BI.

SAP BO 4.0 FP3 vu par l'USF
SAP BO 4.0 FP3 vu par l'USF

Visual Intelligence, ou la BI à portée des services

Côté utilisateurs, la principale innovation, disponible, est Visual Intelligence : « Avec ce nouveau module, explique Jean-Michel Jurbert, responsable produit chez SAP France, on se situe entre le reporting, les tableaux de bord et l’analyse ad-hoc. Entre les deux, Visual Intelligence apporte des fonctionnalités en self-service et du data-discovery. C’est la possibilité pour un manager de concevoir lui-même son jeu de données pour ses propres modèles décisionnels, sans avoir besoin de l’expertise du service informatique. Il peut lui-même charger les données dont il a besoin, dans et hors de l’univers SAP (SQL, Oracle…).

Il est donc possible d’exploiter ses propres données opérationnelles, qu’elles soient institutionnelles ou personnelles (propres à un département dans l’entreprise). Toutes ces données peuvent être chargées et l’on peut ensuite, créer les “jointures” que l’on veut, lancer des extractions par dates, par zones géographiques, etc., on peut faire des rapprochements, constituer des agrégats, lancer des calculs de ratios… »

Les incohérences sont automatiquement détectées (erreur de référentiel, de terminologie…). La finalité de Visual Intelligence est donc d’apporter un outil de BI départemental, très accessible, permettant l’exploration et la visualisation avec un grand choix d’expression graphique et d’histogrammes, et la possibilité de partager avec d’autres collaborateurs, via des tablettes, par exemple, des documents accessibles par une URL.

Car ce module fait l’objet d’une licence « utilisateur créateur », mais pour les utilisateurs finaux, en amont, elle est gratuite.

Predictive Analysis, ou le prédictif à portée de main

Autre nouveauté dans BO 4.0, le module Predictive Analysis. Il permet de développer des données prédictives facilement, sans être un expert statisticien. Il faut toutefois comprendre la finalité des algorithmes, ne serait-ce que pour pouvoir appréhender les résultats.

Comme le produit concurrent SPSS (racheté par IBM), ce module a été développé avec la contribution de mathématiciens. Mais les services PIO (Performance and Insight Optimization) de SAP ont apporté leur expérience. « Il est plus accessible, pour les non-spécialistes », affirme Jean-Michel Jurbert.

SAP BO 4.0 Predictive Analysis 1.0
SAP BO 4.0 Predictive Analysis 1.0

Alors que ce module est encore en phase de finalisation (ramp-up), il a été appliqué à une quinzaine de métiers, dont les télécoms, la grande distribution, l’aéronautique… Cette version bêta est disponible pour test. À noter que ce produit est découplé de la plate-forme BI.

Crédit photo © Michael Nivelet Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur