SAP introduit un package façon ‘SP2’ pour son ERP

Régulations

Baptisé ?Enhancement package?, cette mise à jour de SAP apporte de
nombreux correctifs et nouveautés. Mais désormais le client peut choisir ce
qu’il installe

Comme l’a annoncé l’éditeur allemand fin 2006, sa stratégie de mise à jour par ‘packages‘ contribue à un modèle de diffusion économique, flexible et sur mesure. En effet, le client concerné par ces mises à jour peut installer les correctifs SAP et choisit d’intégrer ou non les nouveautés. Ainsi, il décide lui-même de l’impact de ses mises à jour. Une opération moins onéreuse pour SAP et plus souple pour le client; elle pourra également plaire aux intégrateurs. Et tout le monde est content?

Bien entendu, l’éditeur explique que ces possibilités sont permises grâce à la conception des logiciels bénéficiant d’une architecture orientée services (et oui, encore SOA !).

Le processus commande-encaissement optimisé

Selon SAP, ce second pack de mise à jour simplifie les processus de la commande à l’encaissement (order-to-cash) en améliorant l’accès aux données sur les clients et les bons de commande, en affinant les factures et les règlements, et en améliorant la visibilité pour les responsables des comptes clients et aux cash manager.

Finances et Capital Humain revus et affinés

SAP ERP Financials bénéficie désormais d’amélioration sur le prévisionnel et la consolidation financière, mais aussi sur la facturation, la gestion du crédit, gestion des litiges et des contentieux.

Le nouveau module SAP Bank Relationship Management s’enrichit de possibilités de communications avec de multiples banques grâce à l’intégration de SWIFTNet, le réseau d’échanges interbancaires électroniques.

SAP ERP Human Capital Management inclut maintenant l’environnement SAP Enterprise Learning, annoncé fin avril dernier à Atlanta. Environnement qui regroupe SAP Learning Solution et les classes virtuelles fournies par Adobe Connect.

De nouveaux scénarios pour Operations

Corporate Services SAP ERP Operations propose de nouveaux rôles et centres de travail permettant aux commerciaux internes d’accéder aux données Clients. De plus, les possibilités de recherche sur les ventes et les documents de facturation ont été simplifiées et optimisées. Par ailleurs, les industriels pourront implémenter des innovations supportant le contrôle et le monitoring des processus Kanban, ainsi que la méthode Heijunka.

La gestion des déplacements (SAP Travel Management) présente une nouvelle interface et des outils pour améliorer le confort d’utilisation, faciliter une prise en main rapide par l’utilisateur, et simplifier l’intégration avec les applications d’un éventuel partenaire de l’entreprise.

De nouveaux scénarios immobiliers sont inclus dans SAP Real Estate Management comme une meilleure gestion de l’espace, des salles, des déménagements? qui profite aussi d’un support amélioré pour des opérations globales de lease managementfaisant intervenir plusieurs devises. Enfin, SAP Enterprise Asset Management fournit aux utilisateurs un accès simplifié aux processus de planification des tâches.

L’éditeur en profite pour diffuser des nouveautés en direction de diverses industries : ? Trading Industries ? (gestion des achats et des magasins, intégration à SAP GRC, etc.), télécommunications (facturation?), etc.

Bref, c’est là une mise à jour très riche, pour laquelle on comprend aisément que le client souhaite choisir ce qu’il installe. En effet, les modifications de mode de travail et de processus vont bien au-delà du simple déploiement informatique automatisé. Une excellente et incontournable occasion pour mieux communiquer avec les utilisateurs et les directions métiers !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur