Sécurité: Microsoft révise ses procédures de ‘patch’

Sécurité

Steve Ballmer annonce une nouvelle organisation des patchs et diverses initiatives

Microsoft est attendu au tournant. Car les esprits s’échauffent depuis que les logiciels de la firme sont la cible d’une série d’attaques de pirates et de virus. Des attaques de plus en plus nombreuses et destructrices. Dans le même temps, les outils de protection fournis par le groupe, les fameux patchs, ont du mal à remplir leur rôle.

Attaqué de toute part, accusé de rendre vulnérables les réseaux, Microsoft a décidé de réagir en annonçant que la sécurité de ses utilisateurs étaient sa priorité numéro un. Une déclaration d’intention déjà entendue il y a un an… A l’occasion d’une conférence à la Nouvelle-Orléans, Steve Ballmer, patron du groupe, a annoncé une série de mesures censées améliorer la situation. La mesure phare de ce programme concerne les patchs. Jusqu’à aujourd’hui, Microsoft diffusait des correctifs après l’apparition ou la découverte d’une faille sur tel ou tel logiciel. Une méthode complexe pour les utilisateurs non confirmés et pas toujours efficace, certaines rustines ne réglant que partiellement le problème. Des ‘patchs’ tous les mois Désormais, Microsoft diffusera des patchs de protection tous les mois. Ce qui devrait permettre de simplifier les choses et notamment le travail des administrateurs. Par ailleurs, Microsoft annonce la mise en ligne du Service Pack 2 pour Windows XP et de nouvelles options de sécurité pour Windows Server 2003 qui seront disponibles l’année prochaine. Ces mesures seront-elles suffisantes? Nombreux sont les sceptiques. Divers analystes rappellent que la domination de Microsoft au niveau mondial expose mécaniquement ses utilisateurs à de nombreuses vulnérabilités.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur