Semiconducteurs : Toshiba est dans le vert

Régulations

Le géant nippon table sur une progression de 54% de ses ventes en quatre ans

Actuellement cinquième de ce secteur, Toshiba estime que la forte progression des ventes de mémoires NAND va lui profiter.

La demande est forte pour ces composants NAND et malheureusement les stocks sont très bas. Les fondeurs n’ont donc pas le choix ni le temps de produire des quantités suffisantes pour réguler le marché.

En conséquence pour répondre à cette demande croissante l’industrie se voit contrainte de diversifier ses sources et notamment ses sources nippones.

Les mémoires NAND sont très utilisées, en particulier dans les équipements portatifs comme les clés USB, les appareils photos numériques, elles seront d’ailleurs peut-être embarquées dans le futur modèle du baladeur iPod.

Apple a récemment annoncé qu’il se tournait désormais vers Toshiba pour la fourniture en NAND, au moins pour un trimestre. Samsung qui était jusque à présent le fournisseur de la firme de Cupertino a perdu un énorme marché.

Au cours du dernier exercice, les ventes de semiconducteurs représentaient 10,5 milliards de dollars pour Toshiba qui estime qu’elles vont grimper à 14,6 milliards de dollars d’ici 2010 et à 16 milliards de dollars au terme de l’année fiscale qui va s’achever fin mars 2011.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur