SFR et Alcatel-Lucent déploieront le WiMax nouvelle génération

Réseaux

De nouveaux points d’accès seront installée en région parisienne et en
Provence-Alpes-Côté d’Azur

Le WiMax français poursuit son avancée. Après quelques déploiements locaux, sous l’impulsion des collectivités, SFR et Neuf Cegetel concrétisent les licences régionales attribuées en juillet dernier.

Après l’annonce en décembre dernier de l’ouverture de 10 premiers sites en Ile-de-France, les deux opérateurs, réunis au sein de SHD (la société du haut débit) annoncent le déploiement de réseaux WiMax de nouvelle génération en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur. C’est Alcatel-Lucent qui fournira les équipements.

Les premiers sites sont d’ores et déjà opérationnels sur la région parisienne grâce à un réseau pilote déployé fin 2006 et le seront d’ici l’été en région PACA. La norme utilisée sera le 802.16e-2005.

Le nouveau réseau radio utilisera la bande de fréquences 3,4-3,6 GHz. Il permettra aux abonnés, qu’ils soient professionnels ou résidentiels, de se connecter à l’Internet haut débit, dans des zones non ou faiblement couvertes par le DSL, pour des usages fixes et nomades.

Selon les termes de l’accord, Alcatel-Lucent fournira sa solution complète WiMax de nouvelle génération. “Ce premier déploiement d’un réseau WiMax 802.16e-2005 en France s’ajoute à plusieurs autres contrats similaires remportés par Alcatel-Lucent dans d’autres pays d’Europe depuis le début de l’année, a déclaré Olivier Picard, Président des activités d’Alcatel-Lucent pour la région Europe et Sud.“Cette première référence WiMax en France confirme l’engagement d’Alcatel-Lucent pour cette technologie qui est au c?ur de sa stratégie d’accès haut débit universel.”

SHD annonce que le déploiement se déroulera progressivement pour atteindre 443 sites d’ici 6 ans. On comptera 306 sites en région Ile-de-France et 137 sites en région Provence Alpes Côte d’Azur où SHD peut également opérer grâce à une seconde licence.

SHD ne donne néanmoins pas de date précise de l’ouverture commerciale de ces réseaux de boucle locale radio. L’entreprise commune explique qu’elle proposera sur le marché des offres de gros permettant des offres de détail pour le grand public et les entreprises.

On peut alors se demander si Neuf Cegetel ou SFR (qui va devenir fournisseur d’accès Internet en 2007) seront clients de SHD…

Rappelons que Bolloré Télécom (entreprise commune composée du groupe Bolloré et de Hub Télécom) ont obtenu la deuxième licence francilienne. Ses ambitions seront bientôt connues.

Iliad (Free) de son côté possède la seule licence nationale de WiMax. Le trublion de l’Internet mise sur le nomadisme, deuxième application possible de cette technologie. Objectif : permettre à ses abonnés de téléphoner ou de surfer à haut débit dans des zones couvertes, principalement dans les grandes villes via des combinés hybrides. Le calendrier n’a pas été précisé. Il faut dire que les mobiles WiMAx n’existent pas encore.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur