Sharp et Sony joignent leurs forces dans le LCD de grande taille

Cloud

Sony va prendre une participation dans la mega-usine de Sharp

Dans l’industrie des écrans LCD, la clef du succès réside dans la modernisation régulière des outils de production. Mais cette modernisation est très gourmande en investissements. D’où les alliances entre les industrielles.

Ainsi, Sony et Sharp, respectivement le deuxième et le troisième fabricant mondial d’écrans LCD, vont unir leurs forces pour mieux adresser le marché des grands écrans LCD.

Sony va prendre une participation de 34% et Sharp de 66% dans une nouvelle coentreprise qui aura en charge le contrôle et la gestion de la nouvelle mega-usine de Sharp actuellement en construction dans l’Ouest du Japon. Cette nouvelle unité de production coûtera la bagatelle de 2,4 milliards d’euros…

L’usine de Sakai devrait entrer en fonction vers mars 2010. Elle fabriquera des grandes dalles et des modules à un rythme de 36.000 dalles-mères de 3,05 mètres sur 2,85 mètres par mois, et le double par la suite.

Via cette collaboration, nous avons pour ambition de renforcer les technologies avancées de Sharp en matière de production d’écrans à cristaux liquides ainsi que la compétitivité des téléviseurs LCD de Sony sur le marché mondial“, expliquent les deux entreprises dans un communiqué. “Nous allons chercher à maximiser les atouts des dalles-mères sortant de l’usine de Sakai, pour produire des modules qui aient le meilleur rapport qualité-performances-prix du marché” soulignent-elle.

Ce n’est pas la première fois que des géants s’unissent sur ce marché. En 2004 Sony et Samsung ont crée S-LCD, une coentreprise qui produit des dalles-mères dans deux usines en Corée du Sud, et des modules dans une troisième. Les deux groupes ont investi près de 2,8 milliards d’euros dans ces infrastructures conjointes.

Hitachi et Canon se sont également rapprochés pour produire en commun des dalles LCD via l’entreprise IPS Alpha.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur