Smartphone “blockchain” : Sirin Labs lance le Finney

BlockchainMobilitéSmartphones

Sirin Labs a lancé les commandes pour son smartphone “blockchain” baptisé Finney.

Sirin Labs lance son tout premier smartphone doté de la technologie blockchain.

Cold wallet et fork d’Android

Proposé à 1000 dollars, le terminal mobile évolue sous Sirin OS, un fork d’Android développé par la société suisse. Mais, ce n’est pas tout, puisqu’il propose aux utilisateurs un service de conversion de tokens. Cela permet d’échanger des jetons (ceux pris en charge par l’appareil) sans besoin de passer par un service externe d’échange de crypto-monnaies.

De surcroît, à l’instar de son précédent smartphone Android baptisé Solarin Android, le Finney est doté d’un commutateur qui désactive immédiatement toutes communications non chiffrées.

Il en résulte que l’espace de stockage interne du terminal mobile est inaccessible en wireless et peut donc endosser le rôle de “cold wallet” (“portefeuille froid”) pour les crypto-monnaies.

Sirin Labs lui a également associé le chiffrement des communications, par VoIP, SMS et courriels, ainsi qu’une authentification à trois facteurs : biométrique, verrouillage et comportement.

DApps et spécifications premium

Le smartphone comporte également un magasin d’applications décentralisé qui permet aux utilisateurs d’utiliser des DApps (Decentralized Apps) et de s’informer sur les nouveaux projets de cryptographie.

Pour le volet spécifications, le Finney est équipé d’un cran de 6 pouces, d’un emplacement pour carte microSD, d’un espace de stockage interne de 128 Go, d’une caméra dorsale avec capteur de 12 mégapixels et d’une autre en façade de 8 mégapixels. Il intègre le SoC (System on Chip) Snapdragon 845, épaulé par pas moins de 6 Go de mémoire vive.

HTC et Huawei aussi présents sur les smartphones “blockchain”

En mai dernier, HTC a également annoncé la sortie d’un smartphone compatible avec la blockchain permettant aux utilisateurs de stocker de manière sécurisée de la crypto-monnaie hors ligne et d’agir en tant que nœud de calcul dans un réseau de blockchain.

En octobre, le groupe taïwanais a annoncé des précommandes limitées pour le smartphone Exodus 1 à 1 000 dollars.

HTC a toutefois également développé un mécanisme social de récupération de clé au cas où le téléphone serait perdu, volé ou si vous perdiez vos informations de clé.

A cet effet, il faut partager avec des personnes de confiance les informations permettant de récupérer les clés. Ceux-ci seront amenés à télécharger une application permettant de gérer les clés. HTC exploite un algorithme de partage pour donner les informations à ces personnes.

De son côté, Huawei serait en pourparlers avec Sirin Labs pour lancer un smartphone « Blockchain ready », intégrant notamment un « cold wallet ».

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur