Sony Ericsson mise toujours sur la musique, la photo. Et Google

Régulations

Le fabricant de mobile étire sa gamme et annonce un partenariat avec le géant du Net

Malgré des ventes en hausse (51 millions d’unités en 2005 contre 42 en 2004), la co-entreprise Sony Ericsson reste désespérément scotchée entre la 5e et la 6e place mondiale, loin derrière les Nokia et autres Samsung. Cette année encore, le fabricant mise sur la qualité de ses combinés pour faire mieux que ses concurrents. Et mise à nouveau sur l’image (avec des photo-phones de qualité) et la musique avec ses populaires mobiles Walkman.

Premier axe stratégique de Sony Ericsson, l’entrée de gamme. Car si le groupe se distingue avec ses combinés haut de gamme, il est quasiment absent du marché de l’entrée de gamme, qui évidemment génère le plus de volume. Le groupe a donc décidé de remédier à ce décalage avec un nouveau combiné très basique: pas d’appareil photo, pas de connexion ‘bluetooth’, GSM uniquement. Le J100 sera disponible au second trimestre à un prix qui n’a pas encore été communiqué. Est également annoncé le K610, un mobile 3G ultraplat très orienté vers le multimédia. Deuxième axe: la musique. Sony Ericsson constate avec satisfaction le succès de ses mobiles Walkman, 3 millions de combinés de ce type ont été écoulés depuis août dernier. Fort de ce positionnement, le fabricant annonce plusieurs nouveautés qui entendent adresser tous les segments. Le W810 et le W300 sont des mobiles Edge tandis que le W950, en haut de la gamme, vise les adeptes de la 3G avec un design ultraplat et une mémoire interne gargantuesque de 4 Go. Sony Ericsson remet également l’accent sur les photo-phones qui ont fait son succès. Deux modèles ‘Cyber-shot’ (la même marque que les appareils photo numériques de Sony) vont être lancés. Ils sont tous les deux dotés d’un capteur de 3,2 megapixels, d’un autofocus et d’un flash. Le K790 est Edge tandis que le K800 est 3G. Trois autres photo-phones sont lancés: le K310 (GPRS) qui vise l’entrée de gamme, le K510 qui est doté de la fonction push e-mail et le Z530, un GPRS au design clamshell. Autre annonce de taille, la signature d’un partenariat avec Google. “Le célèbre moteur de recherche sera directement intégré à nos combinés permettant une connexion Internet”, explique Pierre Perron, directeur général de Sony Ericsson. Les premiers combinés a être dotés de la fonction Google seront les K610, K790 et K800. Par ailleurs, Google intégrera dans les mobiles Sony Ericsson une fonction de Blog Mobile. Elle permet d’envoyer directement des photos ou des textes vers son blog en ligne. Avec ce partenariat, Sony Ericsson se dote d’un atout commercial de taille. Pour Google, il s’agit de diversifier ses sources de revenus, à l’image de Yahoo qui a lancé Yahoo Go Mobile. Les services largement utilisés dans le monde PC/Internet comme les moteurs de recherche, la téléphonie sur IP (Skype), la messagerie instantanée… font en effet leur entrée dans le mobile. Les géants du net comme Yahoo et Google frappent de plus en plus fort à la porte du secteur. La fameuse convergence est enfin au rendez-vous. Entreprise: détrôner le BlackBerry

Sony Ericsson a présenté une nouvelle fois le P990, un smartphone professionnel 3G et Wi-Fi, doté d’une kyrielle de fonctions: appareil photo 2 MPixels, lecteur multimédia, connexion bluetooth, navigateur Opera, ‘push e-mail’, outils de sécurité, le tout sous Symbian 9.1. Un véritable concurrent au nouvel iPaq de HP motorisé par Microsoft. Le groupe a également présenté e M100, très orienté push e-mail et musique (lire notre article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur