Sony va lancer une console portable. Et Nintendo?

Régulations

La PSP sera disponible au quatrième trimestre 2004. Dans le même temps, Nintendo transforme sa GBA-SP en… mini TV

Le japonais Sony vient de frapper deux énormes coups dans l’univers hyper juteux du jeu-vidéo. Après la signature d’un partenariat exclusif avec Electronic Arts pour les jeux en ligne (en ‘squeezant’ Microsoft -lire nos informations), le leader incontesté du marché annonce le lancement d’une console portable baptisée PSP.

Disponible au quatrième trimestre 2004, elle sera dotée d’un écran couleur à cristaux liquides et d’un disque optique haute capacité conçu spécialement pour le modèle. Elle possédera en outre des ports pour ses ‘bâtons’ de mémoire (Memory stick) et d’une puissance de calcul équivalente à la PlayStation de première génération. Si Sony contrôle depuis des années le marché des consoles de salon avec sa PlayStation2, il s’attaque aujourd’hui au marché des modèles portables dominé par son grand concurrent Nintendo avec sa GameBoy Advance. La dernière évolution de cette machine, la GBA-SP est d’ailleurs un énorme succès et son constructeur prévoit encore de la faire évoluer (voir encadré). 100 millions de dollars d’investissement Mais nombre d’analystes estiment que Sony a aujourd’hui les moyens de ses ambitions sur le marché des consoles portables: “Ils vont investir les 100 millions de dollars nécessaires (…) alors pourquoi pas ?”, a déclaré, à Reuters, Michael Pachter analyste chez Wedbush Morgan. Au niveau de la concurrence on fait comme si cette annonce n’avait rien d’exceptionnel. Nintendo indique que sa GBA reste dans la course. Quant aux développeurs de consoles/téléphone mobiles, comme Nokia avec son Helix, on parle de concurrence indirecte. Si Sony réussit avec sa PSP la même succès-story enregistrée avec sa PS2, Nintendo a du souci à se faire. Quant à Microsoft, il ne lui restera que ses yeux pour pleurer: sa XBox est un demi-bide et une version portable de cette console n’est pas attendue avant trois ans. Une éternité. La GBA de Nintendo se transforme en mini TV

Nintendo a signé avec un diffuseur de programmes TV japonais un accord qui permettra de transformer la console GameBoy Advance en une sorte de mini TV. Une nouvelle qui scotchera encore plus les yeux de vos chères têtes blondes à l’écran de la console portable star.

Grâce aux nouveaux formats de compression vidéo, il sera possible de lire des dessin-animés sous forme de cartouche, comme pour les jeux. La célèbre série Pokemon sera un des premiers dessins animés disponibles. Chaque cartouche contiendra 22 minutes de programmes et sera commercialisée 20 dollars (17 euros). Cette annonce va certainement amplifié le succès de la GBA surtout auprès du public japonais. Mais la sortie en 2004 de la console portable de Sony risque de changer la donne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur