ST-Ericsson booste les smartphones et les tablettes à 2,3 GHz !

Composants
NovaThor U8500 © ST-Ericsson

Le NovaThor L8580 est un composant ARM bicœur cadencé à 2,3 GHz, dédié aux terminaux mobiles. Une solution qui s’appuie sur la gravure en 28 nm FD-SOI de STMicroelectronics.

Nous l’avons vu précédemment, le 28 nm FD-SOI de STMicroelectronics est un intermédiaire très efficace entre le 28 nm et le 22 nm, mais aussi une alternative intéressante (et abordable) aux transistors 3D d’Intel.

ST-Ericsson est le premier à adopter cette technologie, au sein du NovaThor L8580, successeur du L8540 (gravé en 28 nm “bulk”). Ce composant a été conçu à Grenoble et Crolles, puis prototypé et fondu à Crolles. Du 100 % “made in France” ! Il propose deux cœurs ARM Cortex-A9 cadencés à 2,3 GHz, soit 24 % de plus qu’avec le L8540 (1,85 GHz maximum).

Un champion de l’efficacité énergétique

Mais ce n’est pas tout : à 1,85 GHz, il consomme 35 % d’énergie de moins que son prédécesseur. Mieux, à une tension de 0,6 V, il est cadencé à 1 GHz, soit presque deux fois plus que les offres concurrentes (qui doivent utiliser au mieux du 0,9 V pour atteindre une telle fréquence).

Le L8580 est donc plus rapide que la plupart des puces ARM bicœurs, mais aussi plus économe en énergie dans les phases de faible charge système (qui constituent l’essentiel de l’activité d’un système informatique).

ST-Ericsson estime que sur un smartphone classique, ce composant offrira un jour supplémentaire d’autonomie par rapport aux L8540, ce qui peut se traduire par un surplus de respectivement 4 heures ou 2 heures 30 en navigation web à haut débit ou en lecture de vidéos HD.

Le top du graphisme mobile

En plus de sa fréquence de fonctionnement particulièrement élevée, le NovaThor L8580 est assisté par un GPU PowerVR SGX544 cadencé à la fréquence très appréciable de 600 MHz (contre 500 MHz précédemment, soit +20 %). C’est parmi ce qui se fait de mieux dans le monde mobile, en performances brutes, comme en fréquence de fonctionnement.

Enfin, le SoC intègre un contrôleur mémoire DDR2 et un modem LTE Le tout est destiné aux smartphones et tablettes.

Concernant la disponibilité effective de cette offre, STMicroelectronics nous indique que le schéma du composant sera figé d’ici un mois, la puce devant commencer à être fondue fin 2012.

Crédit photo : © ST-Ericsson


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur