Stations de travail ARM : la fin d’une époque ?

Logiciels

Les ordinateurs ARM sous RISC OS sombrent lentement dans l’oubli

Dans les années 1980, le marché mondial de la micro-informatique personnelle 16/32 bits, se partageait essentiellement entre cinq acteurs : Acorn, Apple, Atari, Commodore et les multiples cloneurs de PC. Aujourd’hui Acorn, Atari et Commodore n’existent plus.

L’histoire d’Acorn est mouvementée. La compagnie a produit des machines personnelles pendant une longue période, soutenue en cela par le marché de l’éducation britannique. Elle est également la créatrice des processeurs RISC 32 bits ARM (et du système d’exploitation RISC OS), la compagnie du même nom étant aujourd’hui le leader incontesté des puces destinées au marché de l’électronique embarquée. Tout ceci avait valu aux stations de travail Acorn de faire la couverture du magazine français SVM, qui déclarait que ces machines étaient les ordinateurs personnels les plus puissants au monde (chose vraie, à l’époque).

Racheté, puis reprenant son indépendance, Acorn a curieusement fêté ses vingt ans – et son retour aux bénéfices – en décidant de cesser toute activité desktop, début 1999, puis en démantelant purement et simplement la compagnie.

Les stations de travail ARM ont cependant continué leur vie au sein de plusieurs produits, tel l’ IYONIX pc de Castle Technology. Architecturé autour d’un vieillissant processeur Intel XScale cadencé à 600 MHz, il n’est guère compétitif aujourd’hui, quoique RISC OS soit un système d’exploitation parfaitement adapté et optimisé pour l’architecture ARM. Les utilisateurs attendaient donc la relève, basée par exemple sur un ARM Cortex multicœur.

Hélas, la compagnie annonce aujourd’hui que l’IYONIX pc ne sera plus disponible à la vente à partir du 30 septembre prochain. À priori, aucune machine ne prendra le relai de cette station de travail. Le marché s’amenuise donc, seul un fabricant construisant encore des ordinateurs ARM/RISC OS. La page du monde Acorn semble définitivement en passe d’être tournée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur