Super-ordinateurs : IBM en tête du classement Green500

Cloud

La troisième liste Green500 place Big Blue loin devant ses concurrents

IBM domine à nouveau la liste Green500, qui classe les super-ordinateurs mondiaux par “performance par watt” au lieu de puissance processeur pure. Cette liste est dérivée du Top 500, qui liste les plus puissants super-ordinateurs du monde. Il s’agit de la troisième liste Green500 depuis son introduction l’année dernière.

IBM occupe les 15 premières places, ainsi que 44 des 48 premières places, dans la liste Green500. Le super-ordinateur du Boeblingen Lab d’IBM, utilisé pour le développement des systèmes informatiques Blade de la société, se trouve en première place.

“L’efficacité énergétique est devenue aussi importante que les simples performances brutes pour le super-ordinateur moderne,” déclare Dave Turek, vice-président de Deep Computing chez IBM. “Avec l’augmentation du nombre d’applications pour les super-ordinateurs, cet aspect de leur utilisation prend de plus en plus d’importance.”

“Cette importance accrue a entraîné d’importants progrès technologiques, caractérisés par notre portefeuille technologique Cool Blue ou nos solutions Project Big Green conçues pour réduire les coûts des centres de données et l’utilisation d’énergie.” Roadrunner, l’ordinateur le mieux classé dans le Top 500, est classé troisième dans la liste Green500, ce qui souligne l’attention accrue apportée à l’équilibre entre puissance et efficacité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur