Symantec/Veritas peut protéger les data des bureaux distants

Réseaux

A l’ouverture de la conférence SNIA Storage Networking World, à San Diego, Symantec (Veritas) a dévoilé son offre de protection de données dédiée aux bureaux et postes distants : NetBackup PureDisk Remote Office Edition 6.0

Rien que le nom de l’offre, c’est tout un programme! L’éditeur de sécurité a conservé la marque Veritas Software, un repère dans l’univers du stockage.

Avec l’acquisition récente de DataCenter Technologies (par Veritas, au début 2005 pour 58 M$) et avant la date effective de fusion avec Symantec, Veritas Software avait anticipé une vraie demande et de vrais besoins à satisfaire sur ce segment, pauvre en solutions éprouvées et établies. Symantec veut ainsi ré-affirmer son rôle prépondérant dans le monde du stockage. Les bureaux et postes distants hébergent de plus en plus de données. Selon certains analystes, il y aurait plus d’informations hors du data center qu’à l’intérieur! Le problème est donc a priori simple dans sa formulation (= comment protéger efficacement mes données), et délicat dans sa réalisation. Car les réseaux étendus sont souvent de faible débit, et les quantités de données disséminées sont trop volumineuses à faire circuler. Quelles sont donc les grandes innovations de cette solution, qui d’après l’éditeur, vont révolutionner ce segment, mais surtout satisfaire les utilisateurs en mal de remède à ce souci quotidien, toujours dans un esprit d’efficacité budgétaire? Résumons les apports de cette solution par les 6 points forts qui caractérisent bien le produit : 1. La réduction de données effectuée entre tous les postes mis en jeu par un agent installé sur chaque poste. Cette approche utilise l’algorithme de hashing MD5, issu de la cryptographie, pour garantir l’unicité d’un segment de données et éviter de sauvegarder plus d’une fois le même jeu de données. Le segment de données est ensuite compressé pour obtenir une occupation réduite. Une activité répétitive comme la sauvegarde permet d’obtenir au minimum des ratios de réduction de l’ordre de 20:1 permettant de descendre sous le coût du $ par Go et de “battre” ainsi le coût de la bande. 2. L’efficacité de la bande passante réseau, directement liée à la réduction précédente. En effet, seules les données jamais stockées au préalable vont circuler sur le réseau, offrant la possibilité d’utiliser des réseaux à faible débit ou d’honorer des sessions de sauvegarde extrêmement courtes. 3. L’évolutivité, grâce à une architecture RAIN (Redundant Array of Independant Node) issue du monde CAS (Content Addressable|Aware Storage), modifiée pour garantir une distribution du contenu et ainsi épouser et répondre aux changements comme la croissance de volumes, de postes ou d’utilisateurs? Cette capacité d’évolution horizontale, appelée aussi sur le marché scale-out, est basée sur des systèmes standards, que l’on peut multiplier à volonté, dont les éléments constitutifs sont largement éprouvés et adoptés par l’industrie et les utilisateurs : processeurs Intel ou AMD, Ethernet, xATA?et Linux. 4. Les données sont chiffrées sur le poste à protéger, elles transitent et sont stockées codées sur le support. La solution utilise Blowfish sur 256 bits, un algorithme utilisé par plus de 150 produits sur la planète. 5. Côté restauration, l’utilisateur peut lui-même effectuer ses récupérations au travers d’une interface intuitive lui permettant de faire du « Drag-and-Restore ». Aucun agent n’est alors nécessaire, NetBackup PureDisk offre pour ce faire une passerelle et un share CIFS. 6. L’administration est simplifiée grâce à un explorateur sécurisé qui permet d’administrer tous les aspects de la solution en tout point. Le produit est tarifé par To, stocké par NetBackup PureDisk, et non par volume de données protégées, ou par nombre de postes à sauvegarder. Cette première version supporte les postes Windows et Linux (Suse et RedHat), sans support applicatif particulier,et devrait très vite recevoir l’ajout d’agents pour Solaris, HP-UX, AIX et les modes 64 bits Windows et Linux. Les applications ne devraient pas être oubliées avec SQLServer et Exchange, de même que l’intégration de la journalisation NTFS. Le produit actuel membre de la famille NetBackup s’intégrera de plus en plus avec le reste de NetBackup pour former la seule solution complète de bout en bout du marché. Une passerelle vers NetBackup et bien sûr une version Enterprise sont envisagées. En termes de concurrence, elle est faible sur ce même type de solution, seuls 2 éditeurs Américains se débattent et tentent de défier Symantec. Il s’agit de Avamar Technologies (www.avamar.com) et Asigra (www.asigra.com). Aujourd’hui, Symantec est le seul acteur parmi les majeurs à offrir ce type de solution et confirme ainsi sa longueur d’avance et son leadership sur le segment.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur