T-Mobile investit dans les Femtocells

Cloud

Tout simplement, parce que la convergence fixe/mobile passe par ces stations relais qui permettent de router des appels cellulaires 3G et GSM sur une ligne DSL

Afin d’accélérer la mise en place de cette solution, l’opérateur allemand annonce qu’il va investir dans le spécialiste britannique de cette technologie, la société Ubiquisys.

Ubiquisys n’est pas un nouvel acteur sur le marché des Femtocells, en réalité le groupe a déjà reçu des fonds du géant de la recherche sur le Net Google, (ndlr : une somme totale de 37 millions de dollars) et il est également partenaire de Nokia Siemens, Nec et Netgear.

Le montant que va investir T-Mobile dans la firme n’ a pas encore été communiqué.

Les Femtocells sont de petites bases, à installer dans un logement ou dans un bureau. Elles permettent de router des appels 3G ou GSM (Global System for Mobile) sur des lignes fixes DSL.

Ce qui a pour effet d’améliorer la couverture “indoor” en intérieur, et pour les entreprises et les particuliers de réaliser des économies puisque l’on passe d’un réseau payant à un réseau IP gratuit.

À l’occasion de cette annonce, Axel Kolb, en charge des investissements chez l’opérateur T-Mobile, a estimé que :“les Femtocells sont fondamentales pour le futur de la mobilité et la convergence. Elles apportent une solution concrète au problème de la convergence des données et permettent de réaliser des économies importantes.”

En Grande-Bretagne, plusieurs opérateurs comme T-Mobile, O2 et Vodafone, s’apprêtent à lancer des offres qui vont intégrer cette technologie d’ici la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur