T-Mobile pourrait lancer de nouveaux appareils sous Android

Cloud

L’opérateur pourrait proposer deux terminaux sous l’OS de Google

Android, le système d’exploitation de Google, semble être une source d’inspiration pour les fabricants d’ordinateurs et les opérateurs de téléphones mobiles.

Un document confidentiel publié par leNew York Times révèle que l’opérateur américain, T-Mobile, le premier vendeur du G1 (le premier mobile sous Android), prévoirait de proposer à ses abonnés un téléphone fixe et un PC-tablet, les deux sous l’OS mobile de Google.

Si l’opérateur a refusé de commenter l’information, quelques éléments ont néanmoins filtré. Le téléphone fixe devrait être composé trois éléments ; une station de charge, un combiné portatif ainsi qu’un troisième appareil destiné au stockage de données lorsque l’appareil est en charge.

Le tablet-PC devrait quant à lui ressembler à un petit ordinateur portable dépourvu de clavier, mais doté d’un écran tactile. Ce terminal pourrait fournir des informations sur la météo mais également servir de commande d’accès aux autres appareils connectés d’une habitation. Il pourrait en outre être doté d’un accès Web qui permettrait de “surfer” et de consulter ses e-mails.

Cette initiative, pas encore confirmée, montre que la plate-forme Android offre, en plus de son application dans l’univers du mobile, des possibilités intéressantes en domotique.

Rappelons qu’il y a peu, HP et Asus ont eux aussi fait part de leur volonté de développer des netbooks sous Android. Si Pour HP cette intégration de la plate-forme de Google ne concerne qu’un seul terminal (le Mini 1000), le taïwanais souhaite quant à lui proposer plusieurs modèles sous Android.

Android a été conçu pour être à géométrie variable en fonction des appareils sur lesquels il est adapté, des téléphones mobiles auxnetbooks.(…) Nous sommes curieux de voir comment cette plate-forme ouverte va stimuler l’innovation“, s’enthousiasmait Katie Watson, porte-parole de Google, peu après avoir pris connaissance des initiatives des deux fabricants d’ordinateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur