T-Mobile veut sortir de Virgin Mobile

Cloud

L’opérateur allemand détient 50% du britannique. La cession pourrait atteindre 845 millions de dollars

C’est l’effervescence autour de Deutsche Telekom, à qui appartient notamment T-Mobile et T-Online. Après les rumeurs de cession de Club-Internet et d’éventuel rachat d’AOL (!), le journal britannique

The Independant on Sunday évoque aujourd’hui la vente des parts de l’allemand dans Virgin Mobile, l’opérateur de Richard Branson. Mais cette fois-ci, l’information a été confirmée par T-Mobile. “Nous sommes en discussions avec Virgin pour améliorer les termes et les conditions de notre accord de principe.(…). Les sociétés veulent parvenir à un accord aussitôt que possible parce que c’est dans le meilleur intérêt des deux”, a déclaré une porte-parole de T-Mobile à Reuters. T-Mobile détient 50% de Virgin Mobile. Le prix de cession pourrait atteindre 500 millions de livres (844,7 millions de dollars). Cette cession permettrait aux deux entreprises de régler un certain nombre de conflits financiers. D’ailleurs, les deux sociétés se retrouveront ce lundi 17 novembre devant les tribunaux britanniques dans une affaire liée à un différend concernant les commissions versées par T-Mobile à Virgin Mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur