T-Systems France pourrait enfin être rentable

Régulations

La filiale française de la SSII allemande a cumulé six années de pertes

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Deutsche Telekom n’a pas vraiment eu de chance en France. Sa filiale grand public Internet Club-Internet n’a pas atteint la taille critique et est en passe d’être cédée. Du côté des SSII, T-Systems France a également été longtemps à la peine avec six années de pertes…

Mais la fin du tunnel est proche. La filiale devrait en effet être rentable cette année, notamment grâce à l’intégration achevée de Gedas (ex-filiale informatique de Volkswagen) et à un plan de restructuration.

Comme l’explique la Tribune, le plan de transformation ‘Force 7’ commence à porter ses fruits. Le groupe a notamment mis en place une plate-forme commune, a mis l’accent sur les grands comptes de l’automobile et de l’assurance, a cédé quelques agences régionales…

« Notre positionnement est plus visible. A la fin du premier trimestre, notre portefeuille de commandes totalisait 1 milliard d’euros d’opportunités négociables sur l’année », explique au quotidien Pierre Joudiou, pd-g de T-Systems France.

Du coup, comme beaucoup d’autres SSII, T-Systems France recrute massivement. Les effectifs devraient passer de 1.900 à 2.200 salariés.

Pour 2007, la SSII compte faire mieux que le marché (+6 à +8% prévus par le Syntec) en misant notamment sur le partenariat que recherche Deutsche Telekom pour sa filiale.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.


Avis d'experts de l'IT