TBI-Proxis Services passe sous pavillon SCC

Réseaux

Le groupe britannique SCC renforce son offre en France sur la gestion des infrastructures distribuées avec l’acquisition de la SSII TBI-Proxis Services

En 2010, la moitié des revenus des acteurs survivants de l’informatique proviendront des services, dixit une étude de Gartner. Mais qui seront ces survivants ?

La course est engagée, et le groupe britannique SCC, l’un des premiers distributeurs européen de services informatiques d’infrastructures, entend ne pas céder sa place. Mais sur ce marché technologique très pointu, la France, avec les particularités de son marché et la présence d’un fort tissu de très grosses SSII qui pratiquent l’intégration, ne peut se contenter d’une stratégie en demi teinte ! C’est pourquoi SCC a fait le choix de la croissance externe en faisant l’acquisition d’un des principaux acteurs du marché, TBI-Proxis Services. Un choix judicieux… car complémentaire. Les deux firmes en effet présentent une faible de zone de recouvrement. En terme d’offre, tout d’abord. TBI-Proxis Services est une SSII centrée sur les infrastructures, sur la gestion des infrastructures distribuée, et sur la maintenance des infrastructures critiques en 24/24. De l’infogérance de parcs distribués par téléservice. De quoi compléter l’offre de SCC avec l’assurance de continuité par la haute disponibilité. En terme de clients, ensuite, SCC étant fortement présent sur les grand comptes, tandis que Proxy Services s’affiche plutôt sur les SMB, les Small and Medium Business. Une approche stratégique, car plus les client est ‘petit’, et plus il recherchera un fournisseur de services de proximité, et local plutôt qu’international. Et moins il se tournera vers les géants de l’industrie… “C’est une acquisition fantastique“, nous a confié Judy Groves, directrice de SCC pour l’Europe. “Nos clients pouvaient nous reprocher la légèreté de nos ressources en infrastructures critiques, ce n’est plus le cas maintenant“. Avec le rachat de TBI-Proxis Services, SCC renforce et complète son offre d’infogérance des infrastructures informatiques critiques, un marché dont la croissance est à deux chiffres, et fait son entrée dans le Top 10 français des entreprises des services informatiques, celles là même qui seront capables de survivre en 2010 !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur