TGV Est : GSM et Wi-Fi à très haute vitesse

Régulations

La communication dans les TGV progesse à vive allure ! Une communication
mobile ferroviaire à plus de 500km/h est officialisée par la SNCF tandis que le
déploiement du Wi-Fi dans les rames revient à l’ordre du jour

Ca décoiffe ! Les limites de la technologie GSM viennent d’être repoussées sur la ligne à grande vitesse (LGV) Est européenne, ouverte le 10 juin 2007.

Le Réseau Ferré de France (RFF) qui a construit la LGV Est européenne, la SNCF qui exploite la ligne et Nortel fournisseur d’équipements de télécommunication GSM-R ont réussi à établir et à maintenir une communication GSM-R (Global system for mobiles – Railway) à plus de 500km/h.

Rappelons que le GSM-R est le standard international de communication mobile pour les chemins de fer. Ce standard est le fruit de dix années de collaboration entre toutes les compagnies ferroviaires européennes.

Il permet l’interopérabilité par l’utilisation d’une plate-forme de communication unique.

Précisons pour les technophiles que le GSM-R utilise une bande de fréquence dédiée de 876,2 MHz à 915 MHz : pour l’émission de données et 921,2 MHz à 960 MHz pour la réception.

Le GSM-R permet notamment à l’équipage de communiquer et il est également utilisé pour établir un dialogue avec les autres trains.

En s’appuyant sur le réseau c?ur et l’infrastructure radio déployée le long de la voie ferrée, un dispositif a enregistré les mesures à bord de la rame d’essai.

L’analyse de ces mesures et l’optimisation du système GSM-R déployée par RFF dans l’Est de la France ont montré la qualité des transmissions à plus de 500 km/h lors des essais pour la tentative réussie de record du monde.

Grâce à ce retour d’expérience unique, de nouveaux algorithmes ont pu être conçus en GSM-R et pour les réseaux publics, ouvrant de nouvelles perspectives pour les technologies de transmissions de voix et de données (GPRS et EDGE).

“Au-delà de la prouesse technique que représente le maintien d’une communication à une telle vitesse, ce projet de recherche a permis de mettre au point des améliorations applicables aux communications à des vitesses plus habituelles” se félicite Graham Richardson, vp GSM, Nortel.

Le concept de ‘TGV Wi-Fi’ fait son grand retour

Après un échec en 2003, la branche Voyageurs France Europe de la SNCF, va relancer à l’automne, un projet de portail multimédia combinant des réseaux Wi-Fi et satellite à bord des trains.

Pour mener à bien cette expérimentation, la SNCF va faire appel à de grands groupes industriels comme, Orange Business Services, Alstom, Capgemini ou bien encore Eutelsat.

À terme, les lignes du TGV Est européen seront les premières à tester ce portail. Les voyageurs pourront donc surfer en Wi-Fi à plus de 300 km/h ! D’après Vnunet, la connexion sera gratuite pendant toute la période de validation du projet.

Si l’expérience est concluante un déploiement commercial est prévu pour la mi-2008.

Reste qu’il faudra régler les problèmes d’instabilité du signal qui à grande vitesse sont patents.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur