Thomson cède ses activités audio/vidéo et accessoires

Cloud

Le géant de l’électronique achève son repositionnement

Après les téléviseurs, Thomson annonce la cession de ses activités audio, vidéo et accessoires. Ces filiales sont jugées non stratégiques.

“Le groupe a reçu plusieurs marques d’intérêt pour ces activités”, a précisé Thomson dans un communiqué, précisant qu’elles généraient un chiffre d’affaires d’environ 700 millions d’euros et qu’elles ne contribuaient “pas au plan stratégique du groupe à deux ans”. L’objectif premier de ce plan est d’accélérer la transformation d’un groupe d’électronique grand public en un spécialiste de l’électronique pour l’industrie et des médias. Aujourd’hui, le groupe entend en effet se concentrer sur le développement de ses activités au sein de Connectivité en matière de réseaux domestiques, y compris pour la téléphonie résidentielle (Inventel). Thomson précise vouloir démarrer immédiatement les discussions et dit espérer parvenir à un accord dans le courant du premier semestre 2006. En novembre 2004, Thomson annonçait un partenariat avec le chinois TCL dans le secteur hyper-stratégique des téléviseurs et des lecteurs DVD. Le nouvel ensemble est contrôlé par TCL, premier fabricant de téléviseurs en Chine. Il disposera de “parts de marché de premier plan et complémentaires sur les trois principaux marchés (Asie, Europe et Etats-Unis), de marques fortes sur ces marchés (Thomson en Europe, RCA aux Etats-Unis et TCL en Chine) et d’une plate-forme industrielle compétitive près de chaque marché de consommation”, expliquait le groupe français dans un communiqué. L’autre cession importante est intervenue fin juin dernier, avec la vente de l’activité de tubes cathodiques du groupe au groupe indien Videocon.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur