Time Warner confirme son redressement -sans AOL…

Cloud

Les bonnes ventes dans le câble et la télévision compensent les difficultés d’AOL

Rebaptisé Time Warner pour oublier le mariage désastreux avec AOL, le premier groupe mondial des médias affiche des résultas en amélioration. Au 3è trimestre, le conglomérat a dégagé un bénéfice net de 547 millions de dollars pour un chiffre d’affaires en hausse de près de 4% à 10,33 milliards de dollars, a-t-il annoncé dans un communiqué.

Au deuxième trimestre, le géant affichait déjà un bénéfice net en hausse de 170% à 1,1 milliard de dollars et un chiffre d’affaires en progression de 6%. Rappelons que le groupe a enregistré en 2002 la perte la plus importante de l’histoire de l’économie américaine: presque 100 milliards de dollars… Time Warner confirme donc son redressement. Ce sont les activités de télévision, de câble et de cinéma qui ont permis de tirer les résultats vers le haut. Aux USA, l’hémorragie d’AOL continue La branche Internet AOL continue de son côté à connaître des difficultés. Aux Etats-Unis, le portail a perdu 688.000 abonnés au 3è trimestre, portant le total des désabonnements à plus d’1,5 million depuis début avril. La faute au retard pris par le fournisseur d’accès dans le virage du haut-débit. Néanmoins, sur la période juillet-septembre, AOL Europe a regagné plus de la moitié des abonnés partis au trimestre précédent, mais au total l’Europe ne compte toujours que pour 20% des 31 millions d’abonnés du portail, a ajouté le groupe. Time Warner table sur une hausse d’environ 5% de son chiffre d’affaires global en 2003.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur