TPS/Canal Plus: la fusion se précise

Cloud

Les deux concurrents ont un ennemi commun: les opérateurs télécoms et les FAI

Après des longs mois de rumeurs et de discussions avortées, Vivendi Universal, TF1 et M6 annoncent avoir entamé des négociations en vue d’un rapprochement de TPS et du Groupe Canal+. Un rapprochement qui se traduirait par une fusion des deux bouquets français de télévision par satellite.

Dans un communiqué, Vivendi souligne que cette fusion se ferait “dans l’intérêt des actuels et futurs abonnés et dans le respect des identités des deux entreprises, pour créer un ensemble en mesure de faire face à la concurrence accrue des entreprises de télécommunications et d’internet”. L’ennemi est donc clairement identifié. Les offres de TV des FAI et des opérateurs télécoms pénalisent le développement des bouquets de TV payantes, notamment par satellite. Pour TPS, il s’agit également de compenser l’exclusivité de L1 de football décrochée par Canal Plus pour 600 millions d’euros par an pour les saisons 2005 à 2008. Les trois groupes ne feront aucun commentaire et ne fourniront aucune précision “dans l’attente d’une conclusion éventuelle de ces pourparlers”, précise le communiqué. CanalSatellite compte sur 3,2 millions d’abonnés en fin d’année, contre moins de 1,4 million attendus pour TPS. Le capital de TPS (Télévision par Satellite) appartient à TF1 (pour 66%) et à M6 (pour 34%). Groupe Canal+ est détenu à 100% par Vivendi Universal, mais le groupe Lagardère possède une part de 34% dans la filiale CanalSat, qui exploite le bouquet de chaînes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur